Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Un cheval métaphysique

On a connu Pelchat en 1991 avec Le Lever du corps, un recueil de nouvelles au ton bien personnel. Après deux excursions du côté du roman (Suspension et La Survie de Vincent Van Gogh), l’écrivain renoue ici avec le genre qui l’avait révélé. Placées sous le parrainage de Descartes et farcies de références philosophiques (Aristote dans « La fusée de Pythagore »; Kant dans « Pigments »), les nouvelles ici réunies se doublent de considérations fascinantes sur la nature du réel. On saluera en particulier « L’Église d’Adolf Hitler », où l’auteur, passionné d’arts visuels, prend prétexte de l’analyse d’un dessin du Führer pour esquisser son profil psychologique… Si vraiment, comme l’affirme l’un des narrateurs, « lire, c’est enfourcher un cheval métaphysique », alors le lecteur épris de dépaysement littéraire ferait bien d’accepter sans hésiter l’invitation de Pelchat à cavaler avec lui !
Par Stanley Péan, Les libraires
image non disponible
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Un cheval métaphysique