Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Pensée niaiseuse ou Les Aventures du Comte d’Hydro (La)

À la fois recueil de poésie, pamphlet sur l’indénouable impasse canadienne et livre d’art expérimental, ce scrap-book surréaliste fait suite à un précédent album tout aussi hétéroclite, intitulé Les Chaouins (XYZ & Le Sabord, 1997). Yves Boisvert y pourfendait avec sa verve de bum céleste la rectitude politique ambiante et cette assourdissante insignifiance qui permet aux médiocres de triompher. Avec la complicité de l’artiste visuelle Dyane Gagnon, le poète poursuit ici dans la même veine, naviguant entre divers niveaux de langue et sollicitant toutes les formes discursives et graphiques pour illustrer son propos de tendance anar et de souverainiste militant. Peu importe que l’on partage ou non les idées politiques de Boisvert : en ces temps moroses, il est fort bienvenue que ce fauteur de troubles nous rappelle avec humour que l’art peut parfois servir à foutre des coups de pied au cul.
Par Stanley Péan, Les libraires
image non disponible
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Pensée niaiseuse ou Les Aventures du Comte d’Hydro (La)