Nos libraires craquent

Littérature québécoise

Les libraires - Numéro 95

Mourir, mais pas trop

J’avais beaucoup aimé Onze petites trahisons, le premier recueil d’Agnès Gruda, nouvelliste dont on doit lire l’entrevue dans le dernier numéro de la présente revue. La journaliste récidive sur ce même mode en mineur, lucide et sombre à la fois, autour de ces morts réelles, certes, mais aussi de celles qui font que quelque chose s’éteint en nous. En étant résilient, oui, on va de l’avant, mais avec le pas un peu moins allège, chaque fois que la vie – l’autre – nous trahit. Oui, à nouveau la trahison, mais aussi le mensonge, l’abandon… C’est sobre, quelquefois coup-de-poing, tout en fait en phase avec notre époque. Le tout est bouclé de manière surprenante et fort habile, se terminant sur une certaine lumière. Avec ce second opus, Agnès Gruda se confirme dans son statut d’écrivaine. Mais de cela, déjà, on ne doutait pas.

Par Yves Guillet, Le Fureteur
Mourir, mais pas trop Agnès Gruda
Boreal , 2016 Aussi en numérique Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Mourir, mais pas trop