Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Lests

«Jeter du lest» peut faire en sorte d’alléger et de stabiliser un navire ou une situation. Au contraire, en jeter trop peut rendre dangereux le périple du voyageur. Jacques Audet aborde cette thématique dans ce premier recueil avec une remarquable maîtrise. Le livre, divisé en trois parties, explore gravitation et vertige, deuil et passage des frontières. Très habilement et avec de fort belles images, l’auteur nous fait sentir les vertiges de la souffrance. À la fin, une fenêtre est présente, mais elle ne donne pas nécessairement sur la lumière. Comme le dit Roger des Roches, cité en exergue: «Chaque événement peut aussi bien/marquer un début qu’une fin.» Ces lests sont autant de nuits déchiffrées dans une belle langue fluide et claire. Un excellent premier recueil.
Par Guy Marchamps, Clément Morin
image non disponible
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Lests