Nos libraires craquent

Littérature québécoise

Les libraires - Numéro 110

Les écrivements

Suzor quitte sa femme, qui passe les décennies suivantes à tenter de l’oublier. Quand elle apprend que l’Alzheimer dont est atteint son ex-mari efface de son esprit les souvenirs qu’elle-même enfermait dans un recoin de sa mémoire, Jeanne, maintenant octogénaire, part à sa recherche. Aidée dans sa quête par une adolescente en mal d’amour, Jeanne s’active, plonge dans le passé comme pour effacer des années de morosité. La trame charmante du voyage des deux femmes se mêle à un récit secondaire intrigant, une réalité plus dure. La curiosité du lecteur s’avive à ces passages, mais la véritable beauté des Écrivements réside en ces moments anodins où Matthieu Simard raconte, avec simplicité et naturel, une belle et grande histoire d’amour.

Par Anne-Marie Bilodeau, La Liberté
Les écrivements Matthieu Simard
Alto , 2018 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Les écrivements