Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

L’Eau qui danse, l’arbre qui chante et l’oiseau de vérité

C’est par amour pour la tradition orale que le père Anselme Chiasson se rendit aux Îles-de-la-Madeleine dans les années 1960 pour y collecter des contes, des légendes et des chansons. L’eau qui danse, l’arbre qui chante et l’oiseau de vérité regroupe les textes publiés précédemment dans les recueils Le Diable Frigolet et Le Nain jaune, en plus d’être accompagné d’un disque compact de contes et de reels savoureux tirés des archives sonores du père Chiasson. Les textes présentent des synopsis universellement utilisés tout en étant teintés d’éléments madelinots ; on y suit les (més)aventures de héros naïfs dont le destin est bouleversé par l’apparition d’éléments merveilleux. Le lecteur averti y reconnaîtra l’adaptation de nombreux mythes et contes traditionnels. Voici un bel hommage à la tradition des veillées de contes québécoises, à leurs artisans et surtout au travail colossal du père Chiasson !
Par Marie-Belle Girard, Les bouquinistes
image non disponible
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. L’Eau qui danse, l’arbre qui chante et l’oiseau de vérité