Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Le Livre des plages

À l’instar de la vague qui revient encore et encore sur le rivage, calme, rythmée, continue, la poésie de Louis-Philippe Hébert nous ramène à la simplicité des images, laissées par les souvenirs persistants du poète. Sur cette plage visitée des centaines de fois, tout se mélange. Se rencontrent les rires de l’enfance, les désirs nostalgiques de l’adulte, mais aussi le sable, le sel, l’eau, l’odeur des algues et le pas intrigant du crabe. Hébert a la joie gamine et sa plume, tantôt sensuelle, tantôt ludique, parvient à transmettre, avec une simplicité étonnante, ces situations éphémères, nues, qui habitent notre mémoire, et ressurgissent à l’évocation de cet espace universel. Aussi, on ouvre le nouveau recueil de l’auteur de La Manufacture de machines comme on porte un gros coquillage à notre oreille. Lentement, le sourire aux lèvres, on se remémore notre premier château de sable…
Par Claudiane Laroche, Pantoute
image non disponible
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Le Livre des plages