Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

L’Artisan

Nous trouvons ici un florilège pour voix basse, comme un lot de confidences sorties de l’atelier. On lit un poème, on dépose le recueil et on laisse travailler ce phrasé embué, ce rythme qui se faufile dans le givre. Soudainement, on pense à Tranströmer. Cette plaquette contient bien peu de mots, diront certains; pourtant, la portée du style, la précision du regard et cette manière sobre, sage et féconde de convertir en mots des choses presque indicibles, donnent à L’Artisan un poids des plus nobles. Ce poète, dans sa lente marche, travaille l’encre et la voix pour qu’avec soin, ses recueils s’ajoutent les uns aux autres et se suivent comme les perles d’un collier.
Par Jean-Philippe Payette,
image non disponible
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. L’Artisan