Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

L’Angoisse du héron

Alors qu’on se demandait ce qu’allait bien pouvoir faire Gaétan Soucy après le magistral Music Hall !, voilà que nous apparaît ce tout petit objet au format inusité (bravo à l’éditeur pour la qualité et l’élégance de l’ouvrage) et renfermant un très court texte d’à peine 60 pages ! Bien peu de chose à se mettre sous la dent, direz-vous ? Au contraire ! Pour un écrivain de cette trempe, même les textes les plus courts valent bien des sagas épiques, et la moindre anecdote devient une allégorie poignante sur la condition humaine. Et c’est bien de ça qu’il s’agit dans ce texte inclassable. Une fois de plus, l’auteur nous montre qu’il sait nous remuer les tripes avec cette sensibilité parfois brutale qu’on retrouve chez lui d’une œuvre à l’autre.
Par François Boutin, Monet
image non disponible
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. L’Angoisse du héron