Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

La bar-mitsva de Samuel

Il est rafraîchissant de constater que l’origine juive de certains auteurs peut mener à autre chose qu’à la publication d’un manuscrit sans direction éditoriale. Ici, elle sert à construire un bon roman sur les liens familiaux. S’acharnant à déconstruire le mythe de la mère juive (vous savez, cette maman culturellement chargée de bonnes intentions qui s’octroie un droit de regard sur la moindre activité de ses enfants), David Fitoussi nous permet de vivre des situations plus rocambolesques les unes que les autres. On se plaît à suivre le jeune Samuel, par trop pubère, dans sa découverte de la culture québécoise et, surtout, dans ses premiers émois sexuels. Aux antipodes de la candeur, l’humour de Fitoussi transparaît à travers les déceptions, la hargne et le ton acerbe. Comme un Woody Allen sous acide. Sous reflux acide.
Par Anne-Marie Genest, Pantoute
Bar-mitsva de Samuel (La) David Fitoussi
Marchand De Feuilles , 2009 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. La bar-mitsva de Samuel