Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

J’espère que tout sera bleu

Les nouvelles de ce recueil s’offrent à nous comme la riche palette d’une sensibilité, celle d’un auteur qui emprunte différentes voix afin de toucher en nous ce qu’il reste d’humain. Le bleu espéré dans le titre peut être perçu comme une quête dont l’objet ne cesse de se dérober sous les reflets de la lumière qu’on y jette, de la lumière qui se dérobe. Cette soif se déploie ici dans une écriture riche mais sans lourdeur, sage sans être moraliste. Certaines nouvelles se veulent davantage ancrées dans le réel, d’autres s’imbibent de mystère, laissant en nous de multiples impressions, comme autant de tons de bleu. La plume de Jean Pierre Girard est d’une densité qui inspire et qui aspire, nous plaçant dans un état de grâce où les mots et tous les possibles qu’ils offrent trouvent à chaque phrase le moyen de refaire le monde. Car c’est bien de cela qu’il s’agit ; d’un monde qui naît dans chaque regard.
Par Marie-Pier Labbé, Pantoute
image non disponible
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. J’espère que tout sera bleu