Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Iphigénie en Haute-Ville

D’une soirée dans un bar, Érostrate ne retient qu’un numéro de téléphone lu sur le mur des toilettes. Il décide de le composer un soir et trouve, au bout du fil, Iphigénie, jeune fille misanthrope, avec qui il entreprendra une relation en forme de joutes épistolaires dans lesquelles chacun rivalisera d’esbroufe pour épater et séduire l’autre. Le procédé narratif, loin d’être déplaisant, nous entraîne rapidement, à l’instar des deux personnages, dans la fébrilité de l’attente. D’entrée de jeu, le narrateur estime cette histoire vouée à l’échec. Ainsi, nous apprécions l’humour de ce récit qui prend malgré tout la forme d’un suspense en soi. François Blais signe un premier roman réjouissant!
Par Anne-Marie Genest, Pantoute
Iphigénie en Haute-ville François Blais
Instant Meme (l') , 2006 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Iphigénie en Haute-Ville