Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Heures d’ouverture

Les heures d’ouverture dont il est question dans le dernier livre du poète manitobain Charles Leblanc n’ont rien à voir avec celles des commerces, mais plutôt avec ce temps précieux accordé à l’accueil de l’instant. Attentif aux petits moments du jour et des hommes, le poète trace et traque la douceur de vivre et la bêtise humaine avec des mots simples parfois appuyés ou soulignés par des vocables anglais: «Écrire ici en français/c’est vivre comme un cactus/des épines pour capter les ondes d’ailleurs/une chair poreuse pour absorber l’environnement.» Les poèmes composant le recueil ont été écrits entre 2003 et 2007. Certains marquent les rencontres et événements artistiques auxquels l’auteur participe activement, d’autres évoquent les aléas de l’amour pendant qu’ailleurs transperce l’intérêt pour le jazz.
Par Guy Marchamps, Clément Morin
image non disponible
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Heures d’ouverture