Nos libraires craquent

Littérature québécoise

Les libraires - Numéro 105

De synthèse

Explorant les limites de notre incarnation dans le monde virtuel, ce roman propose une réflexion troublante sur l’identité et sur notre obsession pour les images. Alors qu’elle a toujours cherché à fuir le réel pour devenir un avatar aussi parfait que l’Olivia Newton-Jones qui illuminait son adolescence ingrate, la narratrice est confrontée au décès imminent d’une mère devenue étrangère. À travers le personnage fascinant de cette ancienne mannequin misanthrope, maintenant artiste multidisciplinaire carburant aux mentions « J’aime », se dessine le récit d’une relation mère-fille vécue dans le silence pour taire la violence tapie dans les sous-sols de banlieue. Un très beau livre sur le deuil, le corps et la filiation.

Par Catherine Thériault, Les Bouquinistes
De synthèse Karoline Georges
Alto , 2017 Aussi en numérique Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. De synthèse