Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

De quelques défauts qui font les humains

On ne décèle dans ces pages aucune prétention, et pourtant elles renferment tant de choses: le soleil d’Alger, la poussière étincelante des villes mythiques, les nuits glaciales du désert, le besoin intime de s’exiler, la stupéfaction des dieux, la méprise des grands et le courage des humbles. Dans la nouvelle «L’indifférence», on ressent cette vaine et absurde opacité que les frères humains érigent parfois entre eux; idem pour «L’impatience», où le lecteur semble pris d’une empathique fébri­lité. Une sorte de plaidoyer pour la paix du cœur, où de longues phrases littéraires sont ponctuées de mots banals, d’un «Ben, oui!», pour l’effet. On a parfois l’impression qu’un ami est venu prendre le thé, et qu’il nous raconte une histoire. Bref, Benlabed fait oublier à son lecteur qu’il tient un livre.
Par Vincent Thibault, Pantoute
De Quelques Défauts qui Font les Humains Salah Benlabed
De La Pleine Lune , 2009 Aussi en numérique Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. De quelques défauts qui font les humains