Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Chambre morte (La)

Pour avoir fait allusion, pendant l’émission de poésie qu’elle anime la nuit à Radio-Canada, à une conversation qu’elle n’aurait pas d’ailleurs pas dû ouïr, Mazarine Renaud se retrouve plongée dans un imbroglio impliquant un gouvernement corrompu (bonjour pléonasme!) et une organisation financière qui n’hésitera pas à recourir à la violence pour parvenir à ses fins… À cette trame digne d’un thriller, se greffe l’histoire d’amour entre l’héroïne et son Raoul Volant, Montagnais rencontré par hasard. Ce dernier semble détenir quelques-unes des clés qui permettront à Mazarine de dénouer l’intrigue, qui gravite autour d’un exemplaire de la Gazette littéraire publiée à Montréal en 1779 par le controversé Fleury Mesplet. Récit touffu à l’écriture dynamique, à l’humour fin et parfois vitriolique, La Chambre morte clôt superbement la trilogie amorcée avec L’Étoile noire (1996) et poursuivie avec Les Cendres de Correlieu (1998).
Par Stanley Péan, Les libraires
image non disponible
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Chambre morte (La)