Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Carnets du minuscule

Carnets du minuscule n’est ni un roman, ni un recueil, ni une chronique et encore moins un journal. Il n’y a aucun sujet d’importance ou «d’actualité». Les petites choses de la vie s’y trouvent à l’honneur, parce que, trop souvent, on oublie de les savourer et de remarquer leur incroyable immensité. Le dernier livre de Francine Chicoine, divisé selon les quatre saisons, est composé de courtes réflexions que le personnage principal, une femme, amasse et partage par le biais de sa plume. Surprenante, l’œuvre ne tombe pas dans la redondance, propose des points de vue amusants et, tout en subtilité, fait naître l’intérêt du lecteur, puis introduit une intrigue qui frappe de plein fouet. Enfin, entre les deux couvertures se trouvent beauté et bonheur, qu’on ne saurait dissocier de l’écriture très riche et pure de Francine Chicoine, qui continue ainsi à contribuer à l’essor des arts de la culture sur la Côte-Nord.
Par Sophie Gagnon-Bergeron, Les bouquinistes
image non disponible
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Carnets du minuscule