Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Boris Stepanovitch, antiquaire

Dans ce roman, nous suivons Boris, dernier d’une lignée d’antiquaires. Boris n’a personne dans sa vie, car il consacre son temps à la recherche d’objets anciens et ne vit que pour cela. Un jour, une vieille gitane croise sa route et lui révèle l’inutilité de sa vie et sa solitude. Cette rencontre le perturbe et le rend malheureux. Une jeune femme, qui est tout son opposée, va cependant croiser sa route, et Boris tentera d’apprendre l’amour: rien de facile pour lui malgré son désir de bien faire les choses. On se laisse facilement prendre aux émotions des deux personnages principaux, ce qui justifie le caractère élogieux de la critique parue dans La Presse le mois d’août dernier. Le roman apporte une réflexion intéressante sur la place du matériel et de l’humain dans la vie moderne.
Par Louise Poulin, Carcajou
Boris Stepanovitch, Antiquaire Thibault Gardereau
Humanitas , 2008 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Boris Stepanovitch, antiquaire