Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Assoiffés

Wajdi Mouawad signe une pièce de théâtre troublante, qui aborde de manière à la fois frontale et délicate le thème du mal de vivre chez les adolescents. Elle met en scène Murdoch, un étudiant idéaliste qui, un jour, décide de vomir en public son dégoût de l’existence et de la complaisance humaine. Cette crise verbale se termine tragiquement par un suicide. Boon, un collègue de classe de Murdoch, rédige au même moment un devoir sur la beauté, dans lequel il comprend que toute beauté qui n’est pas nourrie se transforme inévitablement en laideur. Ces réflexions croisées sur la nécessité de cultiver la beauté et sur la soif de vivre, qui se transforme trop souvent en gouffre lorsque l’idéal qu’elle incarne s’oppose au réel, réussissent à ressusciter des questionnements que l’instinct de survie incite trop souvent à laisser en jachère. Mouawad parvient, à travers ses personnages «assoiffés», à émouvoir et à éveiller le lecteur.
Par Rachel Daignault, Pantoute
Assoiffés Wajdi Mouawad
Lemeac , 2007 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Assoiffés