Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Αntiterre. Utopium

La voici, la fin de «La vraie saga des Beauchemin», commencée en 1978. αntiterre, c’est cet astre que Pythagore, friand des dizaines, a imaginé afin de parfaire le système solaire. Les évènements de ce dernier épisode surviennent immédiatement après ceux décrits dans Bibi. On retrouve Abel Beauchemin malade, dans un des hôpitaux du «Grand Morial». Il s’en sauve rapidement, la pipe bourrée d’opium, et retrouve ses «animals», son étable et sa grande «meson» à Trois-Pistoles. Éperdu d’amour, encore, pour Calixthe Béyala, nourri de Michaux, Rimbaud, Nietzsche et de «l’éluard», c’est néanmoins Nicolas Ledoux et son utopie qui le pousseront à finalement franchir la mer Océane. Beaulieu, dans cet «utopium», nous montre encore à quel point son écriture est nécessaire, libre et vivante. Un grand roman, pour clore une grande saga.
Par Jean-Philip Guy, Du Soleil
Antiterre: utopium : roman Victor-Lévy Beaulieu
Trois Pistoles , 2011 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Αntiterre. Utopium