Nos libraires craquent

Littérature étrangère

exclusif au web

Une double vie, c’est deux fois mieux

Peu de place pour la fiction dans Une double vie, c’est deux fois mieux. Après la nouvelle d’ouverture «Un ennui mortel», qui a d’ailleurs inspiré la télésérie américaine Bored to Death, Ames nous présente divers écrits journalistiques publiés dans différentes revues telles Spin, GQ et Esquire. On y rencontre Marilyn Manson, Fiona Apple et Lenny Kravitz, on assiste à un festival gothique, on visite le Meatpacking District à New York, mais surtout on suit les aventures d’un homme sans pudeur et sans tabous pour qui l’autodérision est une seconde nature. Certains textes peuvent choquer, mais dans l’ensemble Ames fait sourire et, à l’occasion, il fait même réfléchir.
Par Marie-Ève Pichette, Pantoute
Une double vie c'est deux fois mieux ! Jonathan Ames
Joelle Losfeld , 2012 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature étrangère
  4. Une double vie, c’est deux fois mieux