Nos libraires craquent

Littérature étrangère

Les libraires - Numéro 105

Tous les âges me diront bienheureuse

Sur son lit de mort, Ilona Serginsky confie à sa petite-fille Eva avoir commis des crimes. Comme sa grand-mère s’exprime en russe et qu’Eva ne maîtrise pas la langue, cette dernière part à la recherche de Siméon, un prêtre d’origine africaine qui aurait vécu en Russie. À partir de cette prémisse, le roman reconstitue les vies tumultueuses d’Ilona et de ses ancêtres dans la Russie soviétique. Cette saga familiale condensée en moins de trois cents pages est un véritable tour de force! Avec une écriture sensible et juste, Emmanuelle Caron met en scène des personnages hautement spirituels qui entretiennent des rapports ambivalents à la violence et au sacré.

Par Marc-André Lapalice, Morency
Tous les âges me diront bienheureuse Emmanuelle Caron
Grasset , 2017 Aussi en numérique Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature étrangère
  4. Tous les âges me diront bienheureuse