Nos libraires craquent

Littérature étrangère

Les libraires - Numéro 108

Falaise des fous

1868. Installé récemment à Étretat après avoir combattu en Algérie, Charles est séduit par les célèbres falaises qu’il voit peindre par un drôle d’hurluberlu, un certain Monet. De ce choc naît sa passion pour la peinture, sorte de socle inébranlable dans une vie amoureuse tumultueuse. Pendant la soixantaine d’années que raconte Charles, marquées, entre autres, par l’affaire Dreyfus, la naissance de l’automobile et la Première Guerre, on en apprendra beaucoup sur ces grands peintres et écrivains, happés par la politique, englués dans les débats de l’époque, mais tous attirés par Étretat. Débordant de référents culturels et d’allusions à l’histoire de la France, le roman se termine alors qu’un peintre raté devient de plus en plus populaire outre-Rhin…

Par André Bernier, L'Option
Falaise des fous Patrick Grainville
Seuil , 2018 Aussi en numérique Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature étrangère
  4. Falaise des fous