Nos libraires craquent

Littérature étrangère

Les libraires - Numéro 113

Buru quartet (t. 4) : La maison de verre

Ici s’achève le « Buru Quartet », cette immense fresque de plus de 2 000 pages enfin intégralement traduite en français. Cela aura été un long et grand voyage d’émancipation, une étude vivante du choc de la culture européenne avec celle de l’Asie, une dénonciation subtile de l’atrocité des mécanismes coloniaux. Dans ce dernier tome, il nous faut laisser Minke, narrateur et héros des trois précédents volumes. S’opère un renversement de perspective habile où l’on se retrouve à voir le monde par les yeux d’un autre indigène talentueux, celui-là moins solide dans sa probité que Minke, cédant rapidement aux privilèges du pouvoir malgré les tourments de la conscience. Héros et lâches finissent indistinctement broyés, les espoirs enfouis sous une tombe barbouillée, sans que l’Histoire n’en fasse trop de cas, hermétique à ce qui se trame sous ces latitudes.

Par Thomas Dupont-Buist, Gallimard
Buru Quartet T.4 : La maison de verre Pramoedya Ananta Toer
Zulma , 2018 Aussi en numérique Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature étrangère
  4. Buru quartet (t. 4) : La maison de verre