Nos libraires craquent

Essai québécois

Les libraires - Numéro 114

Proust, prix Goncourt : Une émeute littéraire

Tous les prétextes sont bons pour diviser la France en deux, même un prix littéraire. Le 10 décembre 1919, Marcel Proust reçoit le prix Goncourt pour À l’ombre des jeunes filles en fleurs. C’est le signal de départ d’une émeute qui dure des semaines. Des chroniqueurs, tant de droite que de gauche, vilipendent le gagnant. Son tort : être vieux, être riche, et l’avoir emporté sur un héros de guerre, Roland Dorgelès et ses Croix de bois. À l’aide d’archives inédites, de journaux, de lettres, Thierry Laget ressuscite ce temps inouï où chacun s’exerce à mener les attaques les plus viles, les plus scabreuses à l’encontre de ce « dégénéré » de Proust. Tous les coups sont permis, même les publicités trompeuses. Le grand public découvre, alors, un hurluberlu dont on dit que la moindre anecdote occupe 1 023 pages de ses bouquins.

Par Christian Vachon, Pantoute
Proust, prix Goncourt : une émeute littéraire Thierry Laget
Gallimard , 2019 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Essai québécois
  4. Proust, prix Goncourt : Une émeute littéraire