Nos libraires craquent

Essai québécois

Les libraires - Numéro 95

Kuei, je te salue. Conversation sur le racisme

Cet échange épistolaire entre deux érudits, Natasha Kanapé Fontaine et Deni Ellis Béchard, bouscule tous les non-dits et le mutisme des Québécois sur la question autochtone. « Comment peut-on vivre ensemble sans connaître et respecter l’histoire de l’autre? », s’interroge Deni Ellis Béchard, capable de saluer les autres en plusieurs langues étrangères, mais qui ne connaît pas, comme la plupart de ses pairs, un seul mot innu. « Le traumatisme est cellulaire » : des générations détruites par l’aveuglement des gouvernements, la colonisation, le génocide, les pensionnats, les viols, les enlèvements, la crise d’Oka, tout y passe. Sans compter la résistance d’un peuple et sa forte résilience. L’acculturation y est tellement forte que Natasha Kanapé Fontaine ne parlait plus sa langue maternelle. Un livre-choc à transmettre à toutes les générations. 

Par Anne Kichenapanaïdou, de Verdun
Kuei, je te salue : conversations sur le racisme Natasha Kanapé Fontaine, Deni Ellis Béchard
Ecosociete , 2016 Aussi en numérique Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Essai québécois
  4. Kuei, je te salue. Conversation sur le racisme