Nos libraires craquent

Essai étranger

Les libraires - Numéro 101

La nuit : vivre sans témoin

La nuit est-elle un négatif du jour ou une expérience en soi qui possède ses codes cognitifs, sociaux et politiques? L’auteur penche franchement du côté de la seconde option et c’est là l’intérêt du livre, malgré, par endroits, une certaine opacité dans l’écriture. D’une philosophie de la perception qui aborde la vue brouillée de la nuit, on passe à une philosophie sociale qui accepte les oiseaux nocturnes – insomniaque ou noctambule – pour ce qu’ils sont : des êtres qui explorent une sensibilité et une temporalité alternatives. Les meilleures pages sont celles consacrées à la politique de la nuit, espace de répression et de soulèvement, où les manigances côtoient les plus folles espérances. Une cartographie intellectuelle du « devenir-nuit » des plus captivantes.

Par Sébastien Lefebvre, Gallimard
La nuit : vivre sans témoin Michaël Foessel
Autrement , 2017 Aussi en numérique Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Essai étranger
  4. La nuit : vivre sans témoin