Nos libraires craquent

Bande dessinée

Les libraires - Numéro 110

Prendre refuge

En Afghanistan en 1939, l’écrivaine Anne-Marie Schwarzenbach rencontre l’archéologue Ria Hackin et en tombe amoureuse. À Berlin en 2016, Karsten rencontre Neyla, une réfugiée syrienne, et en tombe amoureux. En mettant en parallèle les deux idylles, Énard et Abirached créent un scénario très axé sur la poésie, celle des mots d’abord, mais aussi celle des mythes, de l’immensité du paysage, du ciel et même celle du déracinement. En plus d’un noir et blanc sans nuance, les illustrations contiennent souvent des motifs répétitifs orientalisants qui, tantôt organiques, tantôt rigides, expriment le déchirement de Neyla entre la promesse d’un avenir meilleur et l’attachement aux origines. Plus impressionniste que descriptif, ce roman graphique nous fait finalement prendre conscience que le refuge, qu’il soit dans les bras de quelqu’un ou dans un autre pays, ne peut être que temporaire.

Par Anne-Marie Genest, Pantoute
Prendre refuge Mathias Enard, Zeina Abirached
Casterman Editions , 2018 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Bande dessinée
  4. Prendre refuge