Entrevues

Livre pratique

Les libraires - Numéro 103
Boîtes à lunch à la japonaise avec Valérie Lévesque

Boîtes à lunch à la japonaise avec Valérie Lévesque

Par Magali Desjardins Potvin, Morency, publié le 23/10/2017

Connu depuis des années par des amateurs de culture japonaise et récemment devenu « tendance » chez les foodies, l’art des bentos est moins familier pour les Québécois. Toutefois, Valérie Lévesque est là pour démystifier le tout avec son livre Les bentos de Valérie. Cette jeune maman énergique du Saguenay aux cheveux roses a une passion pour cet art culinaire tout aussi contagieuse que celle qu’elle a pour toutes choses geek. Il n’y a qu’à l’écouter quelques minutes pour vouloir s’y lancer aussi.

Le bento (« boîte à lunch » en japonais), qui consiste en un repas préparé dans un contenant compartimenté, est non seulement une façon écologique et minimaliste de préparer son lunch, mais également une façon équilibrée de le faire. « Et évidemment, souligne Valérie Lévesque, le résultat final, lorsqu’on connaît les bases, donne un lunch très coloré et très appétissant, contrairement à un sandwich écrasé dans un sac plastique. » Elle nous confie d’ailleurs que sa fille est un peu réticente quant à la nouveauté… mais qu’avec une belle présentation (comme une carotte en forme de fleur ou un panda-onigiri, fait de riz et de feuilles d’algues), elle ose davantage s’essayer à de nouveaux plats.

En effet, ses bentos sont superbement colorés. On y retrouve des créations inspirées de ses séries animées et jeux vidéo préférés ainsi que de sa vie au quotidien. De plus, ses recettes de bentos personnalisés contiennent des aliments qu’on retrouve partout au Québec. « J’ai lu quelques livres de cuisine sur le bento et les onigiris et, chaque fois, j’étais déçue de ne pas retrouver les trois quarts des ingrédients du livre, » explique-t-elle. Puisqu’elle demeure au Saguenay, où elle n’a pas accès à des épiceries asiatiques, elle entreprit de rendre ses recettes accessibles pour tous les Québécois. Valérie Lévesque aime tout particulièrement les onigiris (mot qui signifie « boulette de riz »), dont l’apparence les rend bien alléchants. Son livre en contient donc une bonne centaine de recettes, dont vingt sont « mignons » et plusieurs autres véganes.

Origines d’une passion
Valérie découvrit le bento à l’âge de 11 ans en regardant des séries d’animation japonaise. Ce n’est que plus récemment (il y a quatre ans) qu’elle commença à explorer la pratique elle-même quand elle chercha une façon plus satisfaisante de préparer ses lunchs. « C’est donc à ce moment que je me suis dit que cela pourrait être amusant de faire des bentos et des Kyaraben (bentos créatifs inspirés de personnages) pour mon propre plaisir et celui de ma famille. »Au début, elle partagea des images de ses lunchs sur son compte Facebook personnel puis, depuis deux ans, sur une page Facebook dédiée à ses créations. Ses bentos suscitèrent beaucoup d’intérêt. « Les gens ont commencé à me poser des questions, dit-elle, et plusieurs semblaient trouver cela très compliqué et fastidieux alors que ce n’est pas le cas. » Cela la mena donc vers la création de son blogue en 2016, où elle continua de discuter recettes, accessoires de bentos, et expériences culinaires et geek.

Elle devint aussi connue pour ses conférences et ateliers de création de bentos dans les conventions de cultures pop et japonaise, pour sa propre série télévisée (sur les ondes de MAtv, au Saguenay–Lac-Saint-Jean) à partir d’octobre 2016 et pour une apparition à Salut Bonjour (sur les ondes de TVA) en janvier 2017. Un reportage japonais sur l’enthousiasme mondial pour le bento s’intéressa à ses créations en 2015, et bien que la version finale du reportage ne montra que peu de ses créations, elle fut motivée par l’expérience. « Cela m’a alors donné un petit feu intérieur pour aller à l’étape suivante. » Sa première démonstration de bentos fut au SaGGeek en 2016 et ses premiers grands ateliers furent donnés à l’Otakuthon de Montréal la même année. Cet atelier fut tellement populaire qu’elle manqua de riz! Elle en a encore manqué cette année, même après avoir doublé la quantité. « Cela m’impressionnera toujours de voir combien de gens viennent à mes ateliers, à mes conférences, dit-elle. J’en suis incroyablement reconnaissante! »

Et maintenant, avec l’appui de l’équipe de Guy Saint-Jean Éditeur qui a cru en elle, Valérie partage avec nous ses recettes personnalisées et ses conseils dans un nouveau livre, une réalisation qu’elle ne s’attendait pas à accomplir en commençant son chemin. « En fait, je n’en reviens pas encore de toute cette aventure qui me permet de partager ma passion avec autant de gens! » C’est le premier livre québécois sur le sujet, apportant une petite touche de chez nous à cet art japonais. Illustré avec brio par le photographe culinaire Michel Paquet, avec une mise en page originale et colorée (les pastels et les couleurs vives y font bon ménage) et, bien sûr, les conseils personnalisés et les encouragements de Valérie, ce livre vous inspirera et vous motivera dès les premières pages à vous essayer au bento.

Le futur des Bentos de Valérie
Cela ne sera pas le dernier mot de Valérie Lévesque sur les bentos. Elle va continuer à donner ses conférences et ses ateliers un peu partout au Québec et a même été invitée à une convention en France (la Japan Touch de Lyon) en décembre. Mais l’ambition de cette jeune Saguenéenne ne s’arrête pas là : « Je crois sincèrement que c’est possible de réaliser ses rêves, et ce, même en région éloignée! » Elle a plusieurs rêves à réaliser et nous n’avons aucun doute qu’on reverra son nom bientôt à la télévision ou dans des revues culinaires, voire sur la couverture d’un deuxième livre.

Photo : © Michel Paquet

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Entrevues
  3. Livre pratique
  4. Boîtes à lunch à la japonaise avec Valérie Lévesque