Entrevues

Littérature jeunesse

Les libraires - Numéro 92
Élise Gravel

Élise Gravel

Par Sabica Senez, publié le 27/11/2015

Lauréate Prix Jeunesse des libraires 2015, catégorie 12-17 ans.

Entrevue réalisée par Les libraires en octobre 2015, pour son catalogue de Noël.

Vous êtres très prolifique. Êtes-vous parfois en panne d’inspiration?
Jamais! C'est plutôt le contraire. En général, j'ai toujours trois ou quatre projets qui attendent que j'aie terminé celui sur lequel je travaille. J'ai des idées qui me sortent par les oreilles. Par contre, il m'arrive (plutôt souvent) d'être en panne d'énergie ou de motivation pour avancer. Dans ce temps-là, habituellement, je me donne la permission de lire, d'explorer ce que font les autres, de changer d'univers pour un moment.

Pourquoi les animaux et les créatures imaginaires (j’inclus les monstres!) ont-ils une si belle place dans l’illustration jeunesse depuis toujours?
Peut-être parce que les enfants se sentent instinctivement proches des animaux? Et peut-être parce que les enfants naissent avec un monde imaginaire débordant qui prend autant de place, sinon plus, dans leur vie que le monde réel? Je ne sais pas trop. Je sais que, personnellement, j'adore les animaux, les monstres et les petites bêtes en général… Mais je suis une adulte un peu bizarre.

Malgré toute son imperfection, l’adolescence, c’est chouette ou pas?
Encore une fois, j'aurais bien du mal à parler pour tout le monde. J'ai trouvé la mienne très difficile, très angoissante, mais j'ai le bonheur d'annoncer que tout ça s'est grandement amélioré en vieillissant. Je pense qu'il y a des adolescences magiques et d'autres tristes, ou terrifiantes, ou solitaires, ou amusantes. J’imagine qu’il y a autant d’adolescences qu'il y a d'adolescents.

Quels livres aimeriez-vous recevoir à Noël cette année?
Dès que je vois un livre qui m'intéresse, je me le procure! J'ai la chance que les livres fassent partie de mes dépenses d'entreprise, donc je me lâche lousse. Je ne demanderai donc jamais de livres pour Noël puisque tous ceux que je veux, je les ai déjà : je suis beaucoup trop impatiente. Si j'en reçois tout de même, ce qui arrive souvent, ce sera une surprise, quelque chose que je ne connais pas et qu'un proche aura voulu me faire découvrir. J'adore ça!

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Entrevues
  3. Littérature jeunesse
  4. Élise Gravel