Dossiers

Le Québec se livre

Publié le 10/02/2011, Le libraire - Numéro 72

Aussi loin que l’on puisse remonter, on constate que la littérature québécoise a pris son essor dans les régions, et ce, depuis les tout premiers textes publiés. Victor-Lévy Beaulieu le dit avec à-propos : « Le Bas-du-Fleuve a inventé la littérature québécoise! » À preuve, le premier roman québécois, L’influence d’un livre, y a pris forme sous la plume inventive du jeune Philippe Aubert de Gaspé fils, élevé à Saint-Jean-Port-Joli. Grand nombre de figures majeures des lettres québécoises sont associées à cette région, du Lévisien Louis Fréchette au poète Émile Nelligan, qui se rendait, chaque été, sur les berges de Cacouna. De nos jours, outre le Bas-du-Fleuve, plusieurs régions s’activent à créer une littérature audacieuse, tantôt imprégnée par ce qu’elles représentent, tantôt marquée par l’ailleurs. Le libraire a ainsi choisi de donner la parole à ces auteurs et éditeurs qui travaillent loin de la vie culturelle de Montréal ou de Québec, et a découvert une voix aux mille accents, une voix aussi colorée que les paysages de notre province.

  1. Accueil
  2. Dossiers
  3. Le Québec se livre