Dossiers

Des mots et des muscles. Sports et littérature

Publié le 31/01/2014

Certes, l’écrivain, seul devant la table de travail, choisit les mots suivant un ordre
qui définit son style tandis que le footballeur, au contraire, ne peut se produire sans ses
coéquipiers. On ne saurait cependant réduire un match à l’affrontement de deux équipes de
onze joueurs. De même que l’on reconnaît en quelques mots le style de Stendhal ou de Le
Clézio, quelques minutes suffisent pour identifier l’écriture de Zidane, Beckenbauer ou Platini.
Bernard Pivot

 

Véritable religion pour plusieurs, le sport s’est créé, et cela depuis des siècles, une place de choix au sein de la culture de chaque nation. Rassembleur, exutoire, valorisant, relaxant : il a tous les mérites! Voici que plusieurs auteurs s’en sont inspirés pour nous livrer des ouvrages qui partagent cette passion, qu’elle se décline pour le basketball, la voile, le cricket, le tennis, le ski, le hockey, le soccer, le baseball, la course ou encore pour la troisième mi-temps!

Par Cynthia Brisson, Alexandra Mignault et Josée-Anne Paradis

  1. Accueil
  2. Dossiers
  3. Des mots et des muscles. Sports et littérature