Chroniques

Littérature jeunesse

exclusif au web
Voilà l’été

Voilà l’été

Par Nathalie Ferraris, publié le 21/06/2012
Chaque fois qu’arrive l’été, je ne peux m’empêcher de fredonner ce petit air créé par les Négresses Vertes: «Voilà l’été, j’aperçois le soleil / Les nuages filent et le ciel s’éclaircit / Et dans ma tête, qui bourdonnent? / Les abeilles! / J’entends rugir les plaisirs de la vie / C’est le retour des amours qui nous chauffent les oreilles / Il fait si chaud qu’il nous pousse des envies / C’est le bonheur rafraîchi d’un cocktail / Les filles sont belles et les dieux sont ravis». Pour l’édition estivale du libraire, avec cet air d’été en tête au moment de rédiger ma chronique, j’ai eu envie de vous présenter des livres à consulter et à lire pendant la chaude saison. Parions qu’il n’y a pas que les dieux qui seront ravis!
Les nuages filent et le ciel s’éclaircit
Le temps doux que nous avons connu en mars et en avril a fait rapidement éclore en magasin tondeuses, brouettes et sacs de terre. Maintenant que le beau temps est là pour durer, on peut enfin se lancer dans le jardinage à plein temps.

Pour initier les enfants au plaisir de jouer dans la terre, la maison d’édition ERPI a mis sur le marché le très intéressant ouvrage Comment ça pousse? Enrichi d’une multitude de photos, ce livre présente plus de vingt-cinq projets à réaliser dans un petit appartement ou dans une maison entourée d’un grand jardin. En plus de s’informer sur la composition, les besoins et les bienfaits des plantes, le jeune lecteur est invité à faire pousser du maïs, des tomates, des pommes de terre, des carottes, des poivrons, de la rhubarbe, des fines herbes, des fleurs comestibles, de la lavande et du blé dans des objets aussi faciles à trouver qu’un panier à linge, une chaudière en plastique, un bocal en verre ou un carton de jus ou de lait. Le livre propose aussi des activités de bricolage, comme décorer des pots, créer de jolies étiquettes pour identifier les plantes, confectionner des pochettes odorantes pour les tiroirs et fabriquer du papier à partir de feuilles de maïs. De nombreuses recettes inspirées des ingrédients cultivés, tels des muffins aux fines herbes et au fromage, une pizza à la tomate et des biscuits aux fleurs complètent l’ouvrage. Idéal pour cultiver le pouce vert des enfants et pour écouter bourdonner les abeilles!

C’est le retour des amours qui nous chauffent les oreilles
L’an dernier, la maison d’édition Dominique et compagnie publiait l’album Une drôle de journée pour Madame Poule. Dans ce livre, Madame Poule fait la rencontre du gentil Monsieur Loup qui prend bien soin d’elle alors qu’elle est enrhumée.

L’auteure Lina Rousseau et l’illustratrice Marie-Claude Favreau récidivent en nous proposant maintenant Madame Poule est amoureuse. C’est que depuis qu’elle a rencontré Monsieur Loup, Madame Poule ne cesse de penser à lui. Elle rêve même souvent que ce dernier l’invite à danser. Devant se rendre au marché et risquant fort probablement d’y rencontrer Monsieur Loup, Madame Poule se fait toute belle pour épater l’élu de son coeur. Réussira-t-elle? Rempli de marguerites, de «Il m’aime un peu, beaucoup, à la folie», de coquetteries et de joues rouges, cet album joyeux fait sourire le coeur et légèrement chauffer les oreilles…

Il fait si chaud qu’il nous pousse des envies
Pour poursuivre dans la veine des amours qui réchauffent le coeur, je me tourne vers la maison FouLire qui a créé ce printemps une collection destinée aux adolescents. Martine Latulippe y signe le premier tome de la série «Émilie-Rose», Le voisin, Rosa, les poissons et moi.

Dans ce roman, le lecteur fait la rencontre de la sympathique Émilie-Rose qui cherche tant bien que mal à poser un geste qui améliorera le sort du monde. Mais elle n’y parvient pas et se retrouve plutôt dans toutes sortes de situations un peu folles et cocasses, qui la font rougir devant son nouveau voisin qui, inutile de le dire, est beau comme un coeur! Experte dans l’art de peindre les sentiments des adolescents, l’auteure livre un roman drôle et irrésistible.

On rêve de plage
Dans Voilà l’été des Négresses Vertes, il y a ce passage: «L’été, Paris c’est plutôt relaxant / On rêve de plage / Et la Seine est jolie.»

Parce que «plage» rime avec «été», on fond tout naturellement devant un album rempli de tons orangés et de turquoise, et qui parle d’un petit grain de sable. Dans Le grain de sable, le lecteur suit les aventures d’un petit grain qui, du fond de la mer, se retrouve sur la plage et fait la rencontre d’une jolie fille rousse, Mina. Cette dernière est à la recherche d’une perle et elle ouvre tous les coquillages qu’elle croise sur son passage. Mais le grain de sable se retrouve à nouveau au fond de la mer immense et s’ennuie de Mina. Les années passent et Mina, devenue adolescente, poursuit son rêve de trouver une perle dans un coquillage. De son côté, le grain de sable, transformé en perle, rêve de retrouver Mina. Vous devinez la suite… Cet album poétique signé Lili Chartrand et Marion Arbona est parfait pour savourer lentement la belle saison. Bon été!


Bibliographie :
COMMENT ÇA POUSSE?, Collectif, ERPI, 80 p. | 14,95$ MADAME POULE EST AMOUREUSE, Lina Rousseau (textes) et Marie-Claude Favreau (ill.), Dominique et compagnie, 24 p. | 11,95$ LE VOISIN, ROSA, LES POISSONS ET MOI, Martine Latulippe, FouLire, 176 p. | 11,95$ LE GRAIN DE SABLE, Lili Chartrand (textes) et Marion Arbona (ill.), Isatis, 24 p. | 11,95$
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Chroniques
  3. Littérature jeunesse
  4. Voilà l’été