Articles

Sur le livre

Les libraires - Numéro 103
Montréal, son histoire et ses beautés

Montréal, son histoire et ses beautés

Par Michèle Roy, Le Fureteur, publié le 23/10/2017

Si c’est en 1535 que Jacques Cartier visitait l’important village iroquoien agricole qu’était Hochelaga, et que c’est en 1611 que Samuel de Champlain s’installait temporairement à la pointe à Callière, il faudra attendre le 17 mai 1642 pour que Ville-Marie soit fondée. Sur cette terre déjà fréquentée par les Amérindiens depuis plus de 6000 ans, Paul Chomedey de Maisonneuve et Jeanne Mance, tous deux dans la jeune trentaine, y débarquent, accompagnés d’une cinquantaine de Français. Trois cent soixante-quinze ans plus tard, plusieurs éditeurs ont profité de l’événement pour publier des livres qui placent Montréal sous les projecteurs. Voici donc une sélection de ceux qui se démarquent.

Il y a d’abord le Montréal archéologique avec Lumières sous la ville : Quand l’archéologie raconte Montréal (Recherches amérindiennes au Québec), sous la direction d’Anne-Marie Balac et de François C. Bélanger, un ouvrage scientifique d’envergure résultant d’une quarantaine d’années de fouilles par des archéologues qui ont identifié plus de 200 sites archéologiques, livrant des vestiges et des artéfacts témoignant fidèlement de l’occupation du territoire d’avant la fondation de Montréal jusqu’à l’ère industrielle. Ce livre, abondamment illustré de photos, de cartes anciennes et de plans des sites, propose aussi un tableau chronologique indiquant les dates importantes de l’évolution de la ville.

 

Il y a le Montréal historique avec Une histoire de Montréal (Boréal), de Paul-André Linteau, historien réputé, une synthèse du développement religieux, politique, économique et industriel de la ville, depuis sa fondation jusqu’à nos jours.

 

Il y a le Montréal architectural avec Belles demeures historiques de l’île de Montréal (L’Homme), de François Rémillard, historien de l’architecture, et de Brian Merrett, photographe d’art et d’architecture. Ce livre répertorie quarante des plus belles demeures historiques de l’île de Montréal construites entre 1662 et 1970, leur style et les personnages célèbres qui les ont habités. De plus, 250 photographies en couleurs d’extérieurs et d’intérieurs complètent ce magnifique album, témoin d’un mode de vie exceptionnel.

 

Il y a le Montréal en photos avec Les Montréalais : Portraits d’une histoire (L’Homme), de Jean-François Nadeau, historien, politologue, passionné de photographie, directeur adjoint de l’information au quotidien Le Devoir et invité d’honneur au Salon du livre de Montréal.

Il nous présente un magnifique album de photos en noir et blanc qui illustrent le quotidien des Montréalais au travail, dans la rue, sur la scène culturelle, dans les bars, dans les transports, dans le milieu sportif, etc. Elles sont issues de photographes professionnels et ont été prises des débuts de la photographie jusqu’au milieu des années 70.

 

Il y a le Montréal et la nature avec Une île d’arbres : Cinquante arbres, cinquante façons de raconter Montréal(Marchand de feuilles), de Bronwyn Chester, qui tenait, avant sa mort en 2012, une chronique hebdomadaire portant sur les arbres dans la Gazette de Montréal. Ce joli livre-testament décrit la vie, le lieu et le rôle de cinquante arbres, allant des feuillus ordinaires aux feuillus nobles, que l’on peut observer en se promenant au parc et aux cimetières du mont Royal, au campus de l’Université McGill et parfois à deux pas de chez soi. Après la lecture de ce livre, on ne peut imaginer une ville sans arbres.

 

Il y a le Montréal créatif avec Paul à Montréal (La Pastèque), de Michel Rabagliati. D’abord une fantaisie d’auteur, ce livre est le fruit de douze tableaux géants exposés depuis le 15 août dernier sur le Plateau Mont-Royal, lieu de résidence de Rabagliati, où l’on retrouve Paul traversant les siècles, de 1642 à aujourd’hui. Ces planches géantes illustrent douze moments importants de l’histoire, avec en toile de fond le mont Royal et sa croix. Un beau clin d’œil à l’histoire de la métropole.

 

Enfin, il y a le Montréal touristique avec deux guides incontournables, dont Cartoville : Montréal (Gallimard) pour vos visites, votre shopping et vos sorties, et 300 raisons d’aimer Montréal (L’Homme), de Claire Bouchard, follement amoureuse de la ville, qui nous fait part de ses coups de cœur. Bonnes découvertes!

 
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Sur le livre
  4. Montréal, son histoire et ses beautés