Articles

Sur le livre

exclusif au web
La Grande Bibliothèque d’Alexandrie

La Grande Bibliothèque d’Alexandrie

Par Robert Soulières, publié le 01/06/2003
Je ne crois pas que vous alliez en Égypte cet été et c’est pourquoi, ne lésinant sur rien, j’en ai profité pour y aller en janvier dernier aux frais de la Princesse… que ferions-nous sans elle ? C’est donc en tant que délégués de l’Association des éditeurs de livres que Pierre Bourdon et moi avons visité la Grande bibliothèque d’Alexandrie. M. Khalifa, l’ambassadeur de la Grande Bibliothèque (qui fume en cachette dans son bureau tut ! tut ! Quoique si la Bibliothèque passe encore au feu, on a sous la main un beau coupable), nous a offert un guide pour faire le tour du propriétaire.
La Grande Bibliothèque d’Alexandrie est un lieu mythique et nous avons été fort impressionnés par la modernité et la simplicité chaleureuse de l’endroit. La construction se révèle d’une beauté à couper le souffle. L’intérieur est immense, fonctionnel et les meubles fabriqués en Suède sont très sobres et confortables. Cette visite guidée nous a littéralement emballés. Par contre, il faut vous avouer que les deux salles pour la jeunesse sont absolument inadéquates, situées loin des fenêtres et dont les collections, à première vue, nous sont apparues bien minces. Et pourtant, les jeunes représentent et représenteront toujours l’avenir du livre et de la lecture.

L’édifice légendaire en chiffres

Le vaste complexe, qui se veut un foyer d’échanges entre les peuples et les civilisations, est érigé sur les rives de la Méditerranée à l’emplacement même — à quelques mètres près — de l’ancienne bibliothèque.

La Grande Bibliothèque comprend :
- trois musées (musée des Sciences, des Manuscrits, d’Archéologie),
- un laboratoire de conservation et de restauration,
- cinq instituts de recherche,
- des aires d’expositions,
- un planétarium,
- un centre des congrès de 3 000 places.

Un mur de granit, sur lequel sont gravés les alphabets du monde, encercle le la bibliothèque de onze étages qui abrite :

- 200 000 livres à l’ouverture/8 millions à long terme,
- 1 500 périodiques/4 000 à long terme,
- 10 000 documents multimédia/50 000 à long terme,
- 10 000 manuscrits et livres rares/50 000 à long terme,
- 50 000 cartes et plans.

La construction de la Grande Bibliothèque a débuté le 15 mai 1995 et l’inauguration a eu lieu en octobre 2002. Le coût total s’élève à 175 millions (dollars canadiens). Le conseil d’administration est formé d’un grand nombre de personnalités du monde culturel mondial. Aux côtés des Jacques Attali, Tahar Ben Jelloun, Umberto Eco, on retrouve une Canadienne : Margaret Catley-Carlson.

Aux dernières nouvelles, Le Caire était encore assez loin du Québec, alors vous pourrez vous rabattre un de ces jours sur la Grande Bibliothèque qui ouvrira ses portes en 20XX ?

La Grande Bibliothèque d’Alexandrie
El Shatby, Alexandria (21526)
Égypte
Tél. : 20-3-4878833/44
Téléc. : 20-3-4830339
Courriel : taher.khalifa@bibalex.org
www.bibalex.org


NDLR : Comme tout investissement impliquant des sommes mirobolantes, la construction de la nouvelle Grande Bibliothèque d’Alexandrie a soulevé quelques questions. À ce propos, est récemment paru La Nouvelle Bibliothèque d’Alexandrie (Buchet-Chastel), un ouvrage signé Fabrice Pataut qui tente de faire le point sur les tenants du projet et le futur rôle de ladite bibliothèque.
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Sur le livre
  4. La Grande Bibliothèque d’Alexandrie