Articles

Sur le livre

exclusif au web
Fredrick D’Anterny exprime son attachement pour les libraires

Fredrick D’Anterny exprime son attachement pour les libraires

Par Fredrick D’Anterny, publié le 17/12/2008

Fredrick D’Anterny a œuvré pendant quinze ans dans le monde du livre, comme libraire et représentant, pour se tourner ensuite vers l’écriture. En 2002, il publie le premier des neuf tomes de la série Storine, l’orpheline des étoiles, une petite fille rebelle à la destinée merveilleuse, qui vit de palpitantes aventures spatiales avec son meilleur ami Griffo, un lionceau blanc. Cette série, de même que Éolia, princesse de lumière, la saga qui l’a suivie peu après, ont toutes deux ont été publiées chez Pierre Tisseyre. Passionné par la science et l’astronomie, Fredrick d’Anterny fait aujourd’hui partie des auteurs québécois pour la jeunesse les plus lus.

Quand je pense au libraire, deux mots me viennent spontanément à l’esprit: courage et passion.

Le premier, parce qu’à notre époque où le lectorat est sollicité de tout bord tout côté par les nouvelles technologies, il faut absolument défendre nos mots et nos lettres, d’où jaillissent la vie et les images, les personnages et les univers romanesques. Le second — la passion — parce qu’elle brûle en chaque amoureux du livre, spécialement dans le cœur des libraires. Elle est essentielle, car, on le sait, le nombre de livres augmente, mais pas l’espace en librairie! Cette passion, aiguillée par la curiosité intellectuelle ou artistique, par le sens du beau ou de l’original, par les idées différentes et une ouverture certaine sur le monde et la vie — voilà de quoi sont faits ceux qui, libraires ou journalistes, prennent le temps de partager leurs découvertes littéraires avec les lecteurs.

Je me rappelle les années où j’étais libraire, et le plaisir ressenti lorsque je parlais de tel ou tel auteur à un client. Lorsque ses yeux s’illuminaient. Lorsque j’avais la sensation de l’avoir mis en contact avec un univers en harmonie avec le sien intérieur; avec une philosophie qui pourrait peut-être égayer ou orienter ses pensées pendant une heure, un jour ou bien pour toute une vie.

Un magazine qui permet à ces amoureux du livre de communiquer ainsi leur passion avec courage aura, je l’espère, toujours une place privilégiée dans le cœur des gens.

Joyeux dixième anniversaire!

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Sur le livre
  4. Fredrick D’Anterny exprime son attachement pour les libraires