Articles

Sur le livre

Les libraires - Numéro 111
Des nouvelles fraîches

Des nouvelles fraîches

Par Isabelle Beaulieu et Alexandra Mignault, publié le 04/02/2019

1. Que fais-tu là? / Jean-Paul Beaumier, Druide, 208 p., 19,95$
Auteur de plusieurs recueils de nouvelles, Jean-Paul Beaumier rapproche cette fois la photographie et la nouvelle, qui ont plusieurs ressemblances telles que l’importance du cadre, l’unité de lieu et de temps, la tension dramatique, l’autonomie de l’image comme de la nouvelle. Chaque nouvelle de ce recueil est précédée d’une œuvre de la photographe Anne-Marie Guérineau, de laquelle l’auteur s’est inspiré pour nous faire découvrir le personnage qui se cache dans chacun de ces clichés.

 

2. Dévotion / Patti Smith (trad. Nicolas Richard), Gallimard, 160 p., 27,95$
Eugenia, jeune orpheline dont les parents ont péri dans un camp soviétique, voue une ardente passion au patinage artistique. Comme toute chose qui nous mène aux extrêmes, cet amour peut élever jusqu’au sublime comme il a la capacité de brûler les ailes de celle qui l’éprouve. Cette nouvelle est précédée d’une réflexion de l’auteure sur les chemins de la création et est suivie par une autre qui en cherche les raisons. Comme tout ce qui concerne la grande Patti Smith, l’art se situe au centre de la quête.

 

3. Cartographies III : Translations / Collectif, La Mèche, 230 p., 22,95$
Après Couronne Sud et Couronne Nord, ce troisième volet de Cartographies propose six nouvelles singulières aux univers différents qui nous font voyager. Les histoires des auteurs Mélikah Abdelmoumen, Maryse Andraos, Véronique Béland, Daniel Canty, Patrice Lessard et Éric Mathieu gravitent toutes autour des thèmes du déracinement territorial, de l’identité, de l’altérité et de l’étrangeté.

 

4. Le marabout / Ayavi Lake, VLB éditeur, 136 p., 22,95$
Ce sont les teintes et les couleurs les plus hétéroclites que Marianne Potvin, résidente du chic quartier Outremont à Montréal, nous fait découvrir en décidant de se rendre dans les parages de Parc-Extension, là où plusieurs cultures cohabitent. Au fil des nouvelles, on recroise certains personnages que la narratrice entreprendra de mettre sur papier avec une malice avérée, se jouant tout à la fois des protagonistes et des lecteurs, qui en redemandent.

 

5. Un tramway long comme la vie / Vladimir Maramzine (trad. Anne-Marie Tatsis-Botton), Noir sur Blanc, 168 p., 33,95$
Un seul livre de ce dissident russe avait été traduit en français jusqu’à ce jour, si bien que nous nous réjouissons que ce recueil arrive aujourd’hui jusqu’à nous. Les histoires se passent dans la période de l’après-guerre en URSS, nous donnant à lire avec une puissance d’évocation le quotidien d’un frotteur de parquet, l’imminent péril auquel est exposé un enfant qui apprend à nager, le récit d’une vie qui défile à travers les vitres d’un tramway.

 

6. Le syndrome de takotsubo / Mireille Gagné, Sémaphore, 120 p., 17,95$
Le syndrome de takotsubo est aussi appelé celui des cœurs brisés. À la suite d’un stress ou d’un choc émotionnel important, l’organe principal du corps défaille. L’auteure se sert de cette affection pour entrelacer dix-sept nouvelles qui témoignent des secousses profondes que peut vivre un cœur qui aime, qui vit, qui espère. Mireille Gagné possède une écriture finement maîtrisée et est très habile avec l’art de la chute.

 

7. Les papillons boivent les larmes de la solitude / Anne Genest, L’instant même, 100 p., 15,95$
Les quatorze nouvelles de ce recueil recèlent un pouvoir d’envoûtement certain. Elles nous conduisent près du point de bascule où une part importante de nous-mêmes vacille parfois dangereusement. Partout, une solitude bienveillante émane des histoires où chaque abandon figure une autre perspective, où une fin est toujours le présage d’un nouveau départ. Anne Genest écrit dans un style épuré qui redonne toute sa substance aux mots.

 

8. Une dent contre l’ordinaire / Charles-Étienne Ferland, Prise de parole, 122 p., 18,95$
Quatorze nouvelles nous amènent ailleurs, vers d’hypo­thétiques canevas qui confrontent l’imagination. On fait des suppositions sur l’improbable discours d’une mouche, on se demande s’il n’y aurait pas un monde inconnu d’où l’on nous identifierait comme un non-sens, on émet l’idée saugrenue d’un pesticide numérique. Les chemins de l’esprit n’ont pas de limite, on nous le prouve bien ici. À paraître le 19 février.

 

9. Body Scan / Claudine Potvin, Lévesque éditeur, 130 p., 23$
Fidèle à son champ d’investigation auquel elle nous a habitués, Claudine Potvin engage une fois de plus dans son plus récent recueil la thématique du corps. Un homme subit un triple pontage, une femme ressasse le souvenir des seins de sa mère, une autre possède une peau particulièrement sensible. Chaque corps détient son histoire, ce livre nous le rappelle avec éloquence.

 

10. Trahison / Joyce Carol Oates (trad. Christine Auché), Philippe Rey, 544 p., 44,95$
Parmi ces treize nouvelles, une femme se trouve dans une situation incommodante lors des obsèques d’un homme adulé, une fille meurt après s’être fait tatouer, un jeune homme a un attrait particulier pour les bonobos qui causera son malheur. L’inimitable Oates nous plonge encore dans une atmosphère d’inquiétante étrangeté qui lève des tabous intouchables ou explore des zones inusitées.

 
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Sur le livre
  4. Des nouvelles fraîches