Articles

Sur le livre

Les libraires - Numéro 101
Des lectures pour les vacances

Des lectures pour les vacances

Par Alexandra Mignault, Les libraires, publié le 02/06/2017

Quelque part entre toi et moi
Annie Quintin (VLB éditeur)

Eve et Louis sont amoureux. Mais leur quotidien est bousculé par le trouble obsessionnel compulsif d’Eve. Voulant tenter de préserver son couple, Eve propose à Louis de vivre séparément. Mais ce nouvel arrangement pourrait bien avoir l’effet inverse et les éloigner… Raconté du point de vue des deux personnages, ce roman sensible et juste dessine le portrait de deux êtres attachants et romantiques, qui jonglent comme ils peuvent avec l’amour.  

 

Les petites tempêtes
Valérie Chevalier (Hurtubise)

Raphaëlle, une passionnée d’art, qui devient peu à peu une artiste peintre, raconte son amitié avec sa meilleure amie Chanterelle, sa relation complice avec son père, ses relations amoureuses ainsi que les aléas de la vie, des petites tempêtes qui la font tanguer parfois. Comme dans La théorie du drap contour, la comédienne et animatrice propose de courts chapitres rythmés, des moments épars, importants, qui forment une vie.

 

L’été de Summerlost
Ally Condie (trad. Julie Lopez) (Gallimard)

Il y a un an, Cedar a perdu son père et son jeune frère dans un accident de voiture. Chamboulés par ce premier été sans eux, sa mère, son frère et elle passent les vacances dans une nouvelle maison à Iron Creek. Cedar, qui a le cœur lourd, rencontre Léo, un garçon original et rêveur qui l’entraîne dans un festival de théâtre. Théâtre, amitié et deuil sont donc au menu de ce charmant et réconfortant roman. Dès 13 ans

 

Pourquoi pars-tu, Alice?
Nathalie Roy (Libre Expression) 

Alors que son chum annule leur voyage d’amoureux, Alice Dansereau décide de partir sur un coup de tête, toute seule, en road trip avec le scooter de sa fille. Celle qui s’occupe de tout le monde, qui est même parfois trop dévouée, pense enfin à elle en s’offrant le temps de se retrouver. La route de l’aventure sera parsemée de rencontres et de dénouements inattendus.

 

La fille qui lisait dans le métro
Christine Féret-Fleury (Denoël)

Tous les jours, en se rendant au travail, Juliette observe les gens qui lisent dans le métro, ce qui la distrait de sa vie rangée et plutôt morne. Un jour, elle ose une folie; elle descend deux stations avant son arrêt habituel. Ce minuscule changement bouleversera sa vie puisqu’il lui permettra de rencontrer Soliman, un ermite, qui vit entouré de livres, des baumes pour l’âme. Comme ce roman.

 

Si j’avais un perroquet je l’appellerais Jean-Guy (parce que Coco c’est déjà pris)
Blandine Chabot (Au carré)

Même si c’est contraire au bon sens, Catherine, une enseignante de français, entreprend d’appeler un certain Jean-Philippe après avoir trouvé son numéro avec la mention « Appelle quand tu veux » dans un roman de Françoise Sagan qu’elle a emprunté à la bibliothèque. La vie de Catherine, composée entre autres de son amitié avec Bénédicte, de son amour des miroirs et de son chat Luc, sera agrémentée par cette rencontre improbable, dépeinte avec humour et légèreté.

 

Sauf que j’ai rien dit
Lily Pinsonneault (Québec Amérique)

Après avoir eu des nouvelles de Joseph, un gars rencontré cinq ans plus tôt, Jolen analyse leur relation, s’invente des scénarios, « twiste » parfois la réalité pour lui plaire, échange des propos absurdes avec lui. Alors que Joseph prend beaucoup de place dans sa vie, comblant son ennui, Jolen devient de plus en plus accro à cette relation qu’elle n’ose pas définir. Résolument contemporain, ce roman séduit par son souffle singulier et par ses réflexions dans l’air du temps.

 

Nos cœurs tordus
Séverine Vidal et Manu Causse (Bayard)

Vlad, qui se déplace difficilement, s’intéresse à Lou, mais cette dernière sort avec Morgan. Il y a aussi Saïd avec qui il compte devenir ami, Mathilde, en fauteuil roulant et toujours en colère, ainsi que Dylan, atteint de trisomie. Tout ce beau monde va à la même école, mais si les premières amours, l’amitié, l’angoisse et les doutes se ressemblent, certains doivent aussi vivre avec un handicap. Un roman tout en nuances, livré par le biais des différents personnages, qui sonde la différence et la tolérance. Dès 10 ans

 
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Sur le livre
  4. Des lectures pour les vacances