Articles

Livre pratique

exclusif au web
Parole et musique

Parole et musique

Par Christian Girard, Pantoute, publié le 19/02/2009
Il fut un temps où les sphères intellectuelles, littéraires et artistiques se cantonnaient dans une attitude hautaine envers la musique populaire, lui niant tout potentiel à se hisser à leur niveau. Heureusement, avec le temps, de valeureux artisans de cet art mineur ont su les faire mentir en imposant des œuvres foisonnantes, tributaires d’une vaste culture et, surtout, bien ancrées dans leur époque.
C’est du moins ce qui ressort des quatre livres dont il est question dans le présent article. Quatre livres qui nous exposent l’œuvre, ou sinon la vision et la démarche d’artistes qui ont su dynamiser et bouleverser à leur façon l’univers de la musique populaire. Des auteurs-compositeurs-interprètes de qualité qui ont innové en injectant à leur genre respectif une sensibilité unique dont l’influence se fera sentir encore longtemps. Voici, des États-Unis, Bob Dylan et Lou Reed et, de la France, Têtes Raides.

L’automne dernier, les chansons de Bob Dylan, légende vivante, étaient publiées pour la première fois en édition bilingue chez Fayard. Ce volumineux bouquin contient l’intégrale de ses textes de 1962 à 2001, réunis sous le titre Lyrics. Impressionnante somme qui permet de mesurer, au-delà des succès bien connus, l’étendue de l’univers «dylanien» ainsi que son évolution. Suivant le fil pas toujours droit de sa carrière et de sa vie, les chansons de Bob Dylan trouvent leur unité dans l’étonnant souffle créatif et presque jamais à court de ressources de leur auteur. D’album en album, les textes défilent en nous présentant une écriture ingénieuse et parfois carrément énigmatique, qui allie le phrasé rugueux du blues et du folk à la liberté désinvolte d’un surréalisme au bord du non-sens. Ainsi, on croise le Dylan des débuts, contestataire et porte-parole d’une génération, l’arrogant et cynique Dylan avec ses lunettes noires, le Dylan missionnaire chrétien, etc. Autant de facettes d’un même individu qui, à lui seul, a changé la façon d’écrire des chansons. Bien que la traduction soit parfois cahoteuse (dans l’adaptation des jeux de mots entre autres), elle saura tout de même éclairer le lecteur francophone pour qui la lecture de la langue anglaise est plus aride.

Pour compléter cette exploration des chansons de Dylan, soulignons la parution toute récente chez Delcourt de Bob Dylan Revisited. Regroupant les adaptations en bande dessinée de treize pièces du troubadour américain, cet album offre son lot de surprises. Mattotti, Götting, Zep, etc., prêtent leurs plumes et pinceaux pour l’élaboration d’un monument éloquent et varié en l’honneur du compositeur de «Like a Rolling Stone».

L’homme de New York
Lou Reed, auteur-compositeur-inter-prète de l’énorme succès «Walk On the Wild Side», s’est vu lui aussi introniser dans le monde éditorial français avec la parution de Traverser le feu au Seuil. Comparativement à ce qui figurait dans Paroles de la nuit sauvage, paru chez 10/18 il y a quelques années, on trouve dans ce nouveau titre l’intégralité des textes de ses chansons, et ce, depuis les débuts avec le groupe culte Velvet Underground. Musicalement plus audacieux que Bob Dylan, Reed emploie une écriture qui explore d’autres territoires. Cette dernière se manifeste parfois sous forme de chroniques de l’univers des bas-fonds new-yorkais où, sous une couche de cuir et de paillettes, sévissent drogues, prostitution et délinquances. Poésie urbaine qui s’est échafaudée au gré des expériences extrêmes de son créateur, expériences qui ont permis d’affiner l’acuité de son regard sur la condition humaine. Une justesse d’observation qui se reflète dans des textes dépouillés de tout maniérisme et pourtant riches en évocations. Fort de l’influence de ses mentors, le poète américain Delmore Schwartz (qui fut un de ses professeurs de littérature) et le pape du pop art, Andy Warhol, Reed est à l’origine d’une œuvre originale dans le monde du rock’n’roll que la mise en page audacieuse du livre vient mettre en valeur. La traduction ici est plus discrète et plus accessoire, complétée par des notes explicatives dont les éclaircissements sont d’une pertinence certaine et qui laissent toute la place aux textes dans leur langue originale.

Fanfare dada pour enfants pas sages
Toujours dans la veine musicale, chez Textuel on soulignait le vingtième anniversaire de Têtes Raides, groupe phare de l’alternatif hexagonal, avec la publication de Têtes Raides: On y va! Si ce livre, par son contenu, s’adresse particulièrement aux fans du groupe, l’ensemble de l’ouvrage vaut le détour. Une belle présentation graphique, ce qui est habituel chez cet éditeur, vient appuyer les propos de chacun des membres du groupe nous racontant ce qu’est ce drôle d’orchestre. Mais, au fait, qu’est-ce que Têtes Raides? Peu connu chez nous, ce collectif de neuf musiciens s’est bâti une solide réputation en France et en Europe, et ce, à l’écart des grands courants du show-business. La démarche de création de Têtes Raides, digne représentant d’une indépendance artistique sans compromis, est aussi intègre qu’originale. La musique se trouve au confluent du bal musette, de la chanson de rue et du punk, soutenant une poésie qui embrasse l’engagement social autant qu’un surréalisme étonnant aux accents de comptines truffées d’humour noir. Le tout convie une variété de formes d’expression allant des arts visuels (le graphisme du groupe est confié au collectif d’artistes Les Chats Pelés, dont fait partie le chanteur Christian Olivier) au théâtre, donnant une allure générale unique à cette inclassable entité que constitue Têtes Raides. Au fil des années, les collaborations avec d’autres artistes (Noir Désir, Jean Corti, accordéoniste de Jacques Brel, Yann Tiersen, etc.) ont démontré l’importance et la stature relativement souterraine de ce groupe atypique. Et ce livre qui lui est consacré invite joyeusement, et de façon inspirante, à la découverte de ce dernier ou à l’approfondissement de la connaissance que nous en avons. Sur un fond coloré et presque animé, on nous raconte une histoire de musique, d’amitié, de créativité, d’indépendance et de liberté.


Bibliographie :
Lyrics: Chansons 1962-2001, Bob Dylan, Fayard, 464 p. | 69,95$ Traverser le feu: Intégrale des chansons, Lou Reed, Seuil/Fip, 500 p. | 59,95$ Têtes raides: On y va!, Fabienne Waks, Textuel, 96 p. | 59,95$ Bob Dylan Revisited, Collectif, Delcourt, 104 p. | 34,95$
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Livre pratique
  4. Parole et musique