Articles

Littérature jeunesse

Les libraires - Numéro 111
Les documentaires jeunesse : ouvrir ses horizons

Les documentaires jeunesse : ouvrir ses horizons

Par Chantal Fontaine, Moderne, publié le 04/02/2019

Enfants, mes deux garçons se ruaient sur leurs revues aussitôt qu’elles étaient livrées; l’un sur Les Explorateurs, l’autre sur Les Débrouillards. Tandis que leur père plongeait dans Québec Science, je savourais mon Nature sauvage. À l’instar de bien des familles, la mienne a toujours apprécié ces informations concises, certes vulgarisées, mais néanmoins éclairantes, diffusées dans nos superbes revues québécoises. De la revue scientifique au documentaire jeunesse, il n’y a qu’un pas, si simple à franchir et combien enrichissant! Si la lecture d’un roman est plutôt introspective, la découverte d’un ouvrage informatif, peu importe le sujet, amène la discussion, ne serait-ce que par cet insatiable besoin de l’être humain de communiquer ce qui le fascine ou l’étonne. Partager les nouvelles connaissances, échanger sur celles-ci, parfois compléter avec des anecdotes, susciter la réflexion et inviter à creuser davantage un sujet… le documentaire s’avère un outil précieux pour qui veut ouvrir ses horizons. 

C’est par l’humour, bien sûr, que s’amorcent le mieux les documentaires auprès des plus jeunes. Les éditions Michel Quintin l’ont bien saisi : la collection « Savais-tu? » offre toute une panoplie de bestioles et d’animaux hirsutes, du phacochère aux punaises. Distillées avec un ton mordant, les informations de ces livres à petit prix font le bonheur des élèves! Régalez-vous avec votre marmaille des livres de l’auteur et illustrateur Frédéric Marais, qui mettent en lumière la participation des animaux dans l’histoire humaine, avec Les grands conquérants ou Le goût des insectes, chez Gulft Stream. Aux éditions du Seuil, découvrez la toute simple série animalière Les sciences naturelles de Tatsu Nagata, dont le plus récent porte sur les dromadaires. Albums ou documentaires? La baleine bleue et L’ours polaire, de Jenni Desmond, aux Éditions des Éléphants, oscillent entre les deux, pour le plus grand plaisir des enfants!

Mais le documentaire jeunesse peut aller plus loin encore. Songez à Abeilles, de Piotr Socha, publié aux Éditions de la Martinière. Cet ouvrage relate l’histoire des relations entre l’homme et l’abeille, l’influence de cette dernière et inévitablement son déclin, le tout offert dans une mise en page époustouflante. Gageons qu’Arbres, du même auteur et fraîchement paru, sera tout aussi riche! Les curieux qui liront ces livres seront rassasiés. Aux éditions Gulf Stream, la collection « Dame nature » déploie une variété de titres aussi surprenants que diversifiés : Les bêtes arnaqueuses, copieuses, trompeuses, Histoires extraordinaires de plantes ordinaires, Dinosaures délirants et fossiles affolants n’en représentent que quelques-uns. Peu importe le titre, les informations transmises sont denses mais claires, et le lecteur y découvrira des créatures inconnues ou des anecdotes savoureuses en lien avec le sujet. Les éditions Actes Sud Junior offrent elles aussi une riche bibliothèque de documents fort intéressants. Les oiseaux globe-trotters demeure à ce jour l’un de mes ouvrages favoris sur la migration de la gent ailée. La vie amoureuse des animaux regorge de faits inusités. Et Les mondes invisibles des animaux microscopiques semble fascinant! Ici, La Pastèque a publié Ours : Brun, blanc, noir, véritable ode à cet animal qui peuple tant d’histoires enfantines, tandis que Poissons électriques, tout de bleu vêtu, nous invite dans un univers méconnu et mystérieux.

Tous les enfants n’ont pas le même intérêt pour la lecture. Si les romans les rebutent, essayez autre chose! Parfois, il ne s’agit que de leur offrir une encyclopédie et les voilà disparus! Les textes des documents sont souvent courts, concis, et les illustrations enrichissent la compréhension. La typographie et la mise en page y sont dynamiques et colorées, des ingrédients qui peuvent allumer la braise de la lecture chez les plus récalcitrants.

La lecture de documents permet aussi de s’ouvrir sur le monde. Que dire de la collection « Les goûters philo », chez Milan? La confiance et la trahison, La violence et la non-violence, entre autres, expliquent la société. Chez Nathan, c’est « Philozenfant » qui offre L’amour et l’amitié, La question de Dieu et autres titres du genre, qui invitent à la discussion. Avez-vous déjà plongé dans Atlas : Comment va le monde?, chez Actes Sud Junior? Il est superbe autant que pertinent! Une mine d’informations, simples à assimiler! Et ce fameux Nous, notre histoire, publié à L’école des loisirs? Quel travail! Quel talent que d’expliquer l’histoire du monde par ses grandes épopées sans nommer personne! Chez nous, saluons la publication de deux titres récents par les Éditions de l’Isatis : Notre environnement, qui, sans complaisance et avec rigueur, présente aux enfants la vérité sur l’état des lieux de l’environnement, et le roman graphique Moi, c’est Tantale, qui raconte le long chemin de ce métal précieux de la mine où il est extrait à notre téléphone intelligent… Des livres qui osent, qui sont nécessaires, à glisser dans les mains de nos jeunes afin qu’ils puissent s’outiller pour mieux appréhender l’avenir.

Depuis peu, plusieurs éditeurs offrent de courtes biographies de personnages historiques. Ainsi, le fameux Nos héroïnes, chez Marchand de feuilles, a remis à l’honneur les Québécoises du passé. Dans le plus contemporain, Bayard a publié Dix filles allumées, qui retrace le parcours de femmes s’étant illustrées dans plusieurs facettes. Chez La courte échelle, il y a les superbes Rosa Parks et Ada Lovelace, entre autres, qui offrent des modèles féminins forts. Les deux tomes d’Histoires du soir pour filles rebelles, qui regroupent chacun une centaine de portraits de femmes, ont inspiré Histoires pour garçons qui veulent changer le monde. Un plaisir de lecture!

Inutile d’attendre que votre progéniture ait une recherche à faire pour l’école pour vous plonger dans La science timeline, chez White Star, qui contient une échelle du temps de plus de deux mètres à déplier. Si vous êtes comme moi, vous pourriez y passer des heures… Et libre à vous aussi de vous perdre dans la lecture du si complet Les merveilles de la nature, publié par Édito. Les documents jeunesse, vous l’aurez saisi, peuvent plaire aux 7 à 107 ans! Inversement, les enfants apprécieront certains documents adultes, très visuels, à la mise en page vive. N’hésitez pas à vous les échanger!

Qu’il s’agisse d’arts, d’espace, de science ou d’insectes, les documents jeunesse offrent toute une richesse de connaissances qu’il serait bien dommage de bouder. Faites-vous plaisir et découvrez-les, seul ou en famille!

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Littérature jeunesse
  4. Les documentaires jeunesse : ouvrir ses horizons