Articles

Littérature jeunesse

Les libraires - Numéro 106
Les ados aiment lire...

Les ados aiment lire...

Par Isabelle Beaulieu, Alexandra Mignault et Josée-Anne Paradis, Les libraires, publié le 09/04/2018

Comme les adultes, les adolescents ont aussi leurs genres de prédilection et affectionnent certains types de lecture plus que d’autres. Afin de respecter leurs goûts, nous vous présentons une liste non exhaustive des principaux représentants de chacun des genres, allant des romans d’amour aux romans pour les courageux, en passant par les littératures de l’imaginaire et les romans sportifs. Il ne tient qu’à vous de faire connaître à votre ado ces auteurs incontournables!

Les romans du quotidien

Émilie Rivard
Cette prolifique auteure jeunesse carbure à la création, à l’écriture, à la douce folie. En plus d’écrire pour la jeunesse, pour tous les âges, d’une plume vive et originale, elle transmet souvent sa passion aux jeunes dans les écoles et écrit pour le théâtre et la télévision. Elle a notamment fait paraître Ma vie autour d’une tasse John Deere, dans lequel l’homosexualité d’un adolescent n’est pas traitée comme une différence. Il vit son quotidien avec ses amis, comme tous les adolescents. Malgré les aléas de la vie, il est heureux et lumineux. Dans 1re Avenue, lauréat du Prix des libraires, une jeune femme emménage à Limoilou afin de prendre une pause de son quotidien banal. C’est toujours avec humour que les personnages d’Émilie Rivard jonglent avec la vie.

Pierre-Yves Villeneuve
Pierre-Yves Villeneuve a fait une entrée remarquée en littérature jeunesse avec la série « Gamer », qui comprend jusqu’à maintenant cinq tomes et qui plaît autant aux garçons qu’aux filles. Pourquoi les ados en raffolent-ils? Sans doute en raison de l’univers dépeint : cette saga raconte le quotidien de Laurianne, une adolescente accro aux jeux vidéo, dont le nom de gamer est Stargrrrl. Sûrement aussi grâce à cette héroïne, justement : un personnage original, crédible, attachant, féministe et geek. S’ajoutent également l’action, les références à la culture populaire et la plume vivante de l’auteur, lui aussi fan de jeux vidéo : voilà une recette gagnante. Le sixième tome de cet effervescent univers est attendu pour l’automne prochain.

Carolyn Chouinard
C’est une histoire de famille. C’est en voulant témoigner de son expérience en tant que parent de jumelles que Carolyn Chouinard, une masso-kinésithérapeute, découvre l’écriture. Puis, après avoir publié la trilogie « Le cercle d’Éloan », elle écrit avec son aînée, Lora, la série « So Nice! », dont le cinquième tome vient de paraître. La série explore la filiation et la transmission entre un grand-père et sa petite-fille alors que cette dernière découvre le passé de son grand-père grâce à ses journaux d’adolescence. Avec la série « Sur le rythme », l’auteure conjugue l’écriture avec une autre de ses passions, qu’elle partage aussi avec ses filles d’ailleurs : la danse. Un milieu qu’on découvre par le biais d’une jeune danseuse attachante et gaffeuse à ses heures.

Catherine Girard-Audet
Catherine Girard-Audet cumule les files dans les salons du livre. C’est que, depuis le lancement en 2012 de Perdue, premier volet d’une saga épistolaire qui s’étale sur dix tomes, elle a su rejoindre les préoccupations des adolescentes. Dans le premier tome de « La vie compliquée de Léa Olivier », Léa quitte son village natal et emménage à Montréal avec sa famille. On y suit, grâce aux courriels et textos qu’elle envoie à sa meilleure amie, ses découvertes, mésaventures et émotions. Dix tomes plus tard, elle est rendue en cinquième secondaire. En suivant ainsi l’évolution de ses lectrices, Girard-Audet emprunte une recette gagnante! Notons qu’elle a aussi signé La vie moins compliquée de Maude M. BérubéLa vie (tout aussi) compliquée de Marilou Bernier et La vie (quand même un peu) compliquée d’Alex Gravel-Côté. Depuis dix ans, elle est derrière le guide L’ABC des filles : une bible pour toute ado! 

 

Les romans d’amour 

Valérie Harvey
Grande voyageuse, particulièrement passionnée par le Japon, et indéniable romantique, Valérie Harvey a d’ailleurs campé son dernier roman pour adolescents, Les fleurs du Nord, sur une île ressemblant au Japon. Tout comme dans La pomme de Justine, mettant en scène une histoire d’amour bravant l’interdit entre un professeur de cégep et une étudiante, elle y dépeint une autre histoire d’amour, qui bouscule les conventions. Les fleurs du Nord, qui rappelle l’univers du manga et la période médiévale, entremêle héritage, tradition, romantisme, désir et exotisme. Tatsuké, héritier du pouvoir du feu, voit sa vie bouleversée par une femme téméraire dont il s’éprend. L’auteure met en scène avec brio et douceur les premiers émois amoureux grâce à des personnages féminins forts qui osent.

Amélie Dumoulin
Titulaire d’une maîtrise en théâtre, Amélie Dumoulin a cofondé la compagnie de théâtre Joe Jack et John, collabore à la création de spectacles et écrit pour le théâtre. Lauréat du Prix jeunesse des libraires du Québec, Fé M Fé, son premier roman, en a séduit plusieurs. En plus des tumultes de l’adolescence et de la recherche identitaire, cette œuvre raconte l’histoire de Fé qui tombe amoureuse de Félixe. Cette histoire d’amour l’aide à découvrir qui elle est, soit une fille qui aime une autre fille, tout simplement. Dans Fé verte, la suite de Fé M Fé, à son grand dam, Fé se retrouve en campagne pour l’été, loin de Félixe. En plus de faire l’expérience de l’amour à distance, qui s’avère tout un défi, elle décroche son premier emploi où elle rencontre une étrange fille.

 

Les romans initiatiques 

Brigitte Vaillancourt
Étant née au Togo et ayant vécu en Afrique, Brigitte Vaillancourt se remémore parfois ce pays dans ses récits. D’ailleurs, le besoin de prendre le large semble l’inspirer. Son premier roman, Ta mère est folle, raconte le quotidien d’une adolescente aux prises avec la folie de sa mère et qui revient à Montréal après deux ans au Niger, assoiffée de liberté. Paru l’automne dernier, son deuxième roman, Les marées, met en scène Capucine, une adolescente qui découvre qu’elle a une sœur, née plusieurs années avant elle. Elle part en voyage sur l’île Jersey pour faire sa connaissance. Traitant de la famille et de la filiation, ce roman s’inspire d’un fait vécu par l’auteure, cette dernière ayant connu sa sœur tardivement dans sa vie.

Tania Boulet
Il y a plus de vingt ans, elle publiait son premier roman, Chanson pour Frédéric. Elle n’a pas cessé d’écrire depuis avec des titres tels que Des milliers d’étincelles, Ensemble, Les naufrages d’Isabelle et Envers et contre tous. L’écrivaine et physiothérapeute vit à Havre-Saint-Pierre, son village natal, un lieu qui inspire son écriture. Dans Une vraie fille, sa dernière œuvre, elle explore entre autres le dépassement de soi. Mia, lanceuse au baseball, la seule fille dans une équipe de gars, tente de faire partie de l’équipe élite de la Côte-Nord, mais elle doute de ses talents. L’auteur échafaude toujours des personnages crédibles et attachants qui naviguent dans les eaux troubles de l’adolescence, une période de questionnements et de fulgurance, où ils apprennent et grandissent.

Charlotte Gingras
Maintes fois primée, Charlotte Gingras a été enseignante et artiste en arts visuels avant d’écrire pour les jeunes (La disparition, Un été de Jade), creusant les thèmes de la solitude, de la construction identitaire et de la soif de liberté. Elle est l’auteure de textes audacieux, touchants et marquants comme Guerres, roman dans lequel une famille souffre de l’absence du père, parti à la guerre en Afghanistan, ou Ophélie, qui met en scène une adolescente marginale et solitaire, qui s’exprime en écrivant ou en dessinant des graffitis. En 2014, elle écrit son premier roman pour adultes, No Man’s Land, mais elle ne délaisse pas entièrement son amour pour la littérature jeunesse puisqu’un des personnages principaux s’avère une adolescente tourmentée, délaissée, en quête d’amour et d’espoir.

Mario Brassard
Aussi poète, Mario Brassard aborde les sujets graves avec sensibilité et poésie, maniant avec doigté les métaphores et les images fortes. Roman plusieurs fois récompensé, bouleversant récit sur le deuil, La saison des pluies touche le cœur en peu de mots, avec finesse. Dans Quand hurle la nuit, un jeune se réfugie dans un monde onirique pour échapper à la réalité, pour fuir le racisme dont il est victime. Le dernier roman de l’auteur, toujours empreint de poésie, s’intitule Ferdinand F., 81 ans, chenille. Un homme âgé, mais éternel adolescent dans l’âme, maladroit et d’une incroyable lenteur, se réinvente enfin. Pas de doute, Mario Brassard offre des œuvres puissantes et profondes, des univers riches, porteurs de sens.

 

Les romans sur l’identité sexuelle 

Samuel Champagne
C’est en toute connaissance de cause que Samuel Champagne signe des livres sur la transsexualité. Son récit Trans témoigne de son parcours pour devenir entièrement un homme. Il a d’abord fait paraître Recrue où Thomas prend conscience qu’il aime les garçons. Avec Garçon manqué, il dépeint pour la première fois l’univers d’un personnage transgenre. La réalité des amours que tout semble séparer est convoquée dans Quand le destin s’en mêle où l’on suit l’histoire de Tristan, bassiste populaire, et Stella, quidam qui a fui sa vie passée. Dans Adam, son plus récent livre, un adolescent est déchiré entre la maison, l’école, son amoureux et d’éventuels amis qu’il aimerait bien avoir mais que ses responsabilités lui refusent. C’est avec une grande sincérité que Samuel Champagne aborde des sujets de fond.

Simon Boulerice
Cet auteur ne craint pas l’audace et c’est avec style, originalité et tendresse qu’il parle de tous les sujets pour tous les âges. La diversité sexuelle ne fait pas exception. L’enfant mascara s’inspire d’un fait réel survenu en Californie : l’histoire d’un garçon qui se sent fille et qui déclare ses sentiments à un camarade de classe. Ce qui pourrait être le simple récit d’un amour non réciproque s’avère un drame sans nom. Très actuel, Le dernier qui sort éteint la lumière révèle les hauts et les bas d’une famille homoparentale. À l’aube de leur 13e anniversaire, les jumeaux Alia et Arnold s’interrogent : qui de Papou Julien ou de Poupa Édouard est leur père biologique? Un roman moderne qui transcende l’époque grâce à l’authenticité du cœur dont il est imprégné.

 

Les romans de sports

Luc Gélinas
Avec les deux tomes de La LNH, un rêve possible, vendus à plusieurs milliers d’exemplaires, le journaliste sportif Luc Gélinas relate, à travers leurs témoignages, les débuts de hockeyeurs professionnels. Puis, il prend le pari de réconcilier sport et littérature, ce qu’il relève avec brio avec sa série de cinq romans commencée avec C’est la faute à Ovechkin. On suit les tribulations de Félix Riopel, joueur dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Persévérance, déceptions, espoir et dilemmes se chevaucheront tout au long de ses péripéties. Gélinas dépeint avec réalisme la route de plusieurs jeunes confrontés aux hauts et aux bas d’un rêve ambitieux. Il entame ensuite l’écriture de L’étonnante saison des Pumas qui comprend trois tomes jusqu’à ce jour et qui s’adresse aux plus jeunes lecteurs, explorant cette fois-ci l’univers du hockey mineur.

François Giguère
Le football est au centre des rebondissements des livres Touché! et Plaqué! de François Giguère. Marc-Étienne Fournier, quart-arrière des Intendants, l’équipe de son école secondaire, aspire à faire partie du match de la finale de la Ligue de football juvénile du Québec. En parallèle, il voit sa grande amie Daphné Perreault devoir changer d’école à la suite d’une décision unilatérale de son père. Celle-ci intégrera le groupe de cheerleading de son nouveau collège, devenant ainsi partisane des Lions, les principaux rivaux des Intendants. Les choses ne se simplifieront pas dans le second tome où Félix-Antoine Carrier, l’inconditionnel complice de Marc-Étienne et receveur de l’équipe, aura à prendre des décisions concernant entre autres Élodie McAulay. François Giguère arrive à combiner sport, amour et amitié avec la plus grande adresse.


Les romans pour les courageux

Camille Bouchard
Camille Bouchard, c’est une force tranquille, un prolifique qui persévère avec constance et talent. Si lui reste assez discret, son œuvre, elle, a de quoi heurter – agréablement – le lecteur. Plusieurs de ses romans entraînent le lecteur dans des zones frissonnantes, dans des histoires qu’il est préférable de ne vivre que par procuration! Des exemples? Dans Pistolero, un père encourage son fils à se battre aux côtés d’une troupe révolutionnaire mexicaine; dans Les chiens entre eux, on explore le monde des cartels de la drogue du Mexique; dans Nouvelle-Orléans, on plonge en 1842 dans un univers vaudou où la psychose meurtrière vient assombrir l’histoire de la ville; dans La puanteur des morts, une sorcière vaudou est de retour, toujours à La Nouvelle-Orléans, en 1861 cette fois. Bref… vous voilà avertis!

Patrick Isabelle
Patrick Isabelle a été libraire; le voilà maintenant auteur et éditeur. Si ce trentenaire sait habilement faire rire avec sa série « Henry et cie », il sait également décrire le tumulte de l’adolescence avec Eux, Nous et Lui, une trilogie sur l’intimidation qui mène à la tragédie. S’il faut un cœur endurci pour parcourir ces trois romans, il faut être encore plus téméraire pour plonger dans Anna Caritas, sa plus récente parution qui, tout en parlant de sorcellerie, glace le sang. C’est que, lors d’un party où le jeu Oui-ja est délivré de sa boîte, la tournure des événements commence à prendre un virage très inquiétant. Maniant avec habileté la plume, Patrick Isabelle a la qualité d’écrire pour les jeunes dans une langue riche, littéraire et vivante.


Les littératures de l’imaginaire

Annie Bacon
Annie Bacon, c’est surtout des univers passionnants, foisonnants. Et depuis plus de dix ans, celle qui a fait ses premières armes dans l’industrie du jeu vidéo veille à renouveler ses idées, parfois pour les petits, souvent pour les ados. Avec des séries comme « Victor Cordi » – déclinée en huit tomes – et le roman extrêmement bien accueilli Chroniques post-apocalyptiques d’une enfant sage, elle prouve que les univers fantastiques ont toujours la cote. « La fantasy permet d’ouvrir de nouvelles portes dans le cerveau du lecteur. À travers l’émerveillement, on repousse les limites de sa vision du possible », explique-t-elle. Attendu pour l’automne, La ballade de Sammy Sans-Def, racontera l’histoire d’un rat parcourant les tuyaux d’un monde souterrain à la recherche de sa fiancée. Dès 9 ans

Louis-Pier Sicard
Il est né en 1991 et son premier livre Felix Vortan et les Orphelins du roi est paru en 2015, remportant le Prix jeunesse des univers parallèles. Depuis, les parutions de L.-P. Sicard se sont multipliées à la vitesse éclair, dont trois tomes de la série « Félix Vortan », deux de la série « Malragon » et deux de « Loup-Garousse ». À travers l’œuvre de ce jeune auteur, le lecteur plongera dans des univers fantastiques diversifiés, que ce soit avec la découverte d’un vaste continent au cœur d’un abysse de l’Atlantique accessible par sous-marin; avec un groupe qui s’éveille, sans souvenirs, en plein cœur d’un désert hostile et qui devra surmonter moult obstacles pour survivre; avec un livre de magie noire qui changera la vie d’une bande d’amis aux soirs de pleine lune. Et, fait intéressant : certains de ses livres ont été traduits en braille!

Isabelle Roy
Le monde des fées est peu exploité dans la littérature québécoise, malgré sa richesse et la fascination qu’il exerce sur les lecteurs. Mais il a cependant un porte-étendard de choix : Isabelle Roy, grâce à sa série « Les Fées-du-phénix ». Mais loin de la féerie enfantine, ses fées sont de grande taille, ont une belle force de caractère et leurs pouvoirs sont redoutables. Et les trois tomes de cette série sont davantage axés sur l’aventure que la romance, mettant en leur centre de grandes histoires d’amitié (mais il y a aussi un peu d’amour, bien entendu!).  Mentionnons au détour qu’Isabelle Roy est également l’auteure de la série « Hackers », l’histoire d’un adolescent, pirate informatique comme son père, qui se voit pris dans un tourbillon d’un dangereux groupe… 

Jacques Lazure
Il n’a pas une œuvre foisonnante, mais elle est d’une grande pertinence et est souvent primée. C’est que, comme l’a écrit la journaliste Sophie Marsolais, quand on parle de Lazure, on parle de « produire peu, mais mieux ». Son œuvre flirte avec le fantastique et la science-fiction, avec l’horreur, la philosophie et l’aventure. Le refus des dogmes et les inégalités sociales se retrouvent dans son œuvre, tout comme les références aux différentes formes de connaissance (la musique dans Le pisteur de vinyles, la littérature dans LLDDZ, la peinture dans La mandragore, le cinéma dans Pellicules-cités et la mythologie amérindienne dans Les chasseurs d’éternité). Et si ses romans ouvrent à de grands questionnements, c’est pour pousser le lecteur dans les retranchements, parfois sombres, de l’espèce humaine. Son tout dernier-né est Chroniques de l’Après-Terre, qui se lit comme un road novel à dos d’une créature fantaisiste. 


Les romans policiers et d’aventure

Laurent Chabin
Laurent Chabin – les jeunes le reconnaîtront à sa moustache distinctive! – est né en France, mais demeure actuellement à Montréal. Il possède à son actif plus de 100 romans publiés, dont certains pour adultes et plusieurs pour adolescents. Le genre dans lequel il excelle est sans contredit le roman à suspense; ses aventures sont toujours bien amenées, bien ficelées, et, surtout, originales tout en étant crédibles. Son plus récent roman, Chassé-croisé, paru à l’automne dernier, a la particularité d’avoir été écrit avec des élèves, qui ont eux-mêmes imaginé l’histoire de cet enlèvement qui a eu lieu à Montréal-Nord. On y rencontre Saskia, témoin de l’enlèvement de son amie par nul autre que… le garçon dont elle est amoureuse! Rebondissements assurés, comme dans tous les romans de Chabin!

Denis Côté
Voilà un auteur qui sait perdurer. S’il a publié son tout premier livre, Hockeyeurs cybernétiques – maintes fois réédité depuis – en 1983, son plus récent (L’enfer de glace) est arrivé en librairie en 2016. Lorsque la courte échelle a lancé sa collection « Roman + » en 1989, il a été le second auteur à y être publié avec L’arrivée des Inactifs, juste après Chrystine Brouillet et Un jeu dangereux. Depuis, il a créé une œuvre foisonnante et a cumulé les prix, les traductions à l’étranger, les louanges des lecteurs. S’il explore principalement les littératures de l’imaginaire et, parfois, l’horreur, c’est toujours avec une grande dose d’aventure et des petits clins d’œil à de grandes histoires d’amour et d’amitié. Si vous ne l’avez encore jamais lu, on vous conseille vivement Le parc aux sortilèges et Les yeux d’Émeraude, tous deux réunis dans Maxime (t. 2), aux côtés de La trahison du vampire.

Sonia K. Laflamme
Elle est criminologue de formation : voilà qui a du poids lorsque l’on sait qu’elle rédige des romans policiers! Et, de plus, comme elle est spécialisée en prévention de la violence en milieu scolaire, elle connaît bien les jeunes, sait comment les aborder. Celle qui a plus de vingt romans à son actif s’est notamment fait remarquer pour ceux mettant en vedette l’inspecteur Duquette : Intra-Muros, Amnesia et La main de fer. Les bons lecteurs qui suivent cette auteure continueront leur route avec elle dans sa série « Klondike ». On retrouve ce printemps l’auteure dans Scène de crime, un roman édité chez Bayard spécialement pour ceux qui ont de la difficulté avec la lecture ou ceux dont le français n’est pas la langue maternelle, dans la collection « Oser lire ».

Élizabeth Turgeon
La grande qualité d’Elizabeth Turgeon, avocate de formation, est qu’elle fait voyager le lecteur aux quatre coins de la planète, sans offrir une visite banale et superficielle du pays, mais en plongeant dans l’écosystème politique et culturel de chaque région visitée, où ses personnages vivent des aventures non pas balnéaires, mais riches en émotions (kidnapping, trafic de drogues, crise humanitaire, mafia asiatique, découverte du bouddhisme). Avec elle, on parcourt ainsi le Laos avec Trafic fatal, le Myanmar avec Rohingyas, le Cambodge avec Captive, la Colombie avec Le toucan, la Tanzanie avec Le baiser du lion, la Birmanie avec La révolte. Vous aimez l’aventure qui dépayse? Vous serez ici servis!

 

Des inclassables

Marie-Renée Lavoie
Si on l’a d’abord connue grâce à l’émouvant roman La petite et le vieux, l’auteure et enseignante en littérature au collégial Marie-Renée Lavoie fait aussi rigoler les jeunes avec les trois tomes de sa série « Zazie ». Le quotidien de Zazie, l’aînée d’une famille de cinq enfants, n’est pas de tout repos. Une chance qu’elle peut compter sur son amie Ophélie. Dernièrement, l’auteure a renoué avec son premier emploi dans Le dernier camelot, où Joe, âgé de 13 ans, livre des journaux dans son quartier. Sa voisine, qui veille sur lui et sa petite sœur, le chargera de remettre des objets à leur propriétaire, ce qui le propulsera dans le passé. En dépeignant des univers irrésistibles, empreints de tendresse et d’humour, Marie-Renée Lavoie nous charme à tout coup.

François Gravel
Qui a un jour ou l’autre été initié à la littérature jeunesse connaît fort probablement François Gravel. L’auteur a écrit plus d’une centaine de livres, tous âges et catégories confondus. Dans ses romans destinés aux ados, on trouve plusieurs histoires d’enquêtes bien ficelées (série Sauvage), de récits aux étrangetés déroutantes (La cagoule, La vraie vie), de circonstances teintées de merveilleux (Lazare Vollant, Arthur Prophète) et qui ne sont jamais dénués d’humour et d’émotion. D’une grande polyvalence, Gravel passe d’un genre et d’une situation à l’autre en réussissant à semer curiosité et avidité chez son lecteur.

Martine Latulippe
Depuis l’écriture en 1999 de Simon, l’espion amoureux, son premier roman jeune public, Martine Latulippe a fait paraître plus de soixante-dix ouvrages consacrés à la jeunesse, allant des albums rigolos pour les plus petits aux romans pour adolescents. Ceux-ci suscitent l’intérêt par leurs thématiques qui rendent compte d’une réalité propre à cette période souvent vertigineuse. Trahie décrit l’enfer de Noémie qui voit son existence chavirer quand une photo d’elle dénudée circule sur les réseaux sociaux, tandis que Le cri et Les aveux exploitent avec doigté le sujet de l’intimidation. À fleur de peau et Un lourd silence sont pour leur part de captivants thrillers. Pour ceux qui préfèrent rire un bon coup, la série « Émilie-Rose » s’impose. Peu importe le genre, Martine Latulippe a la touche pour arrimer son lecteur.

Lyne Vanier
Auteure et psychiatre, Lyne Vanier s’est mise à l’écriture à l’aube des années 2000. Elle s’amusait à écrire des histoires pour ses garçons quand ceux-ci l’ont incitée à les publier. Elle a maintenant plus de trente romans à son actif, dont plusieurs destinés aux ados. Les lecteurs peuvent souvent s’identifier aux personnages créés par Vanier puisqu’ils vivent des situations telles que la maladie et le deuil avec Le frère de verre, l’autisme avec Mon frère n’est pas une asperge, la transsexualité dans La fille désaccordée ou encore la fugue dans Les anges cassés, livre qui a obtenu le Prix littéraire Ville de Québec. Elle façonne également des récits historiques pour le moins enlevants avec, par exemple, Folle de lui ou Les orphelins de l’ombre. Lyne Vanier est une auteure qui insuffle le goût de lire toujours plus.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Littérature jeunesse
  4. Les ados aiment lire...