Articles

Littérature jeunesse

Les libraires - Numéro 105
La richesse du Mexique à la portée des enfants

La richesse du Mexique à la portée des enfants

Par Émilie Bolduc, Le Fureteur, publié le 05/02/2018

C’est bien connu, la littérature fait voyager. Que ce soit dans d’autres pays ou parfois même dans d’autres univers, elle nous permet de découvrir de nouvelles coutumes et d’éveiller notre imagination. Sans contredit, le Mexique est l’une de ces destinations qui regorge de beauté et d’inspiration. Ce pays a tant de choses à nous faire découvrir : pas étonnant que la littérature jeunesse ait souvent puisé dans ses richesses. À travers quelques titres, explorons certaines facettes de cette culture mexicaine.

À travers le voyage
Pour les petits de 3 à 5 ans, nous partons en voyage avec Biscuit et Cassonade au Mexique de Caroline Munger (La Bagnole). Les deux personnages amorceront leur périple sur les plages ensoleillées du Yucatan, où ils découvriront des paysages paradisiaques et où ils auront le plaisir de jouer dans la chaleur du sable. Ensuite, ils feront une expédition dans la jungle pour aboutir aux vestiges du temple maya Chichén Itzá. En plus de nous offrir des images à couper le souffle, Biscuit et Cassonade nous informent sur leurs découvertes. Après les attraits touristiques, ils visiteront les villages de la région et feront la connaissance d’une petite Mexicaine. Nos joyeuses peluches vivront au rythme du Mexique à travers son mode de vie. De la siesta à la pinata, tout sera là pour leur faire passer un séjour inoubliable. Il s’agit d’un album idéal pour se préparer à voyager au Mexique ou tout simplement pour nous faire oublier nos hivers.

À travers l’art
Dans l’album Frida, c’est moi (Édito), nous faisons la rencontre de l’une des plus grandes artistes du Mexique, Frida Kahlo. Ce livre est brillamment écrit par Sophie Faucher et illustré par l’artiste d’origine mexicaine Cara Carmina. Au fur et à mesure que nous tournons les pages, nous sommes captés par les couleurs vives et la simplicité du dessin. Peu à peu, nous nous transportons dans le quotidien de la petite Frida. En plus de lire son histoire, on en apprend beaucoup sur les coutumes de ce pays. On fera également la connaissance de son père qui était photographe, mais principalement du grand muraliste de l’époque, Diego Riviera. Finalement, on termine avec le sujet principal de cet album, Frida Kahlo. Grâce aux origines de l’illustratrice, nous pouvons ressentir l’influence de l’art mexicain dans chaque page. Même au début et à la fin du livre, on peut y retrouver des représentations de cartes de Lotto, jeu typique mexicain. Il s’agit d’un excellent album pour les enfants de 5ans et plus qui ont une curiosité sans limites. D’ailleurs, pour cultiver cette curiosité, vous pouvez aussi lire le deuxième tome paru cet automne Moi, c’est Frida Kahlo où l’on plonge dans la vie plus intime de la peintre mexicaine.

À travers le conte
Avec le livre Le singe et l’épi d’or (Claire Laurens, Rue du Monde), on découvre le Mexique d’une tout autre façon. Il s’agit d’un conte traditionnel portant sur l’une des richesses de ce pays : le maïs. Un jour, un singe trouvera un épi de maïs et voudra le cacher pour l’offrir à sa fiancée. Malheureusement, l’arbre qui cachait cet épi ne voudra plus le rendre à son propriétaire. Au bout de plusieurs tentatives et subterfuges, ce sera avec l’aide de l’homme que le singe récupérera son dû. Pour le remercier, le singe lui donnera un grain doré. Ainsi débutera la culture du maïs chez les paysans du Mexique. Ce conte représente l’importance de ce légume dans les coutumes du pays. Puisqu’à la fin du livre, il y a un petit carnet informatif qui nous en apprend davantage sur les traditions mexicaines, cet ouvrage convient parfaitement aux jeunes enfants et aux plus dégourdis.

À travers le rire
La série « Les Dragouilles » (Maxim Cyr et Karine Gottot, Éditions Michel Quintin) est bien connue dans notre littérature jeunesse et la dernière parution, Les bleus de Mexico, se concentre justement sur le Mexique. Avec brio, cette série combine l’humour à la connaissance, ce qui est très apprécié chez nos jeunes lecteurs. Ce petit livre est très riche en informations, et ce, toujours en lien avec le Mexique. Il nous offre même un petit lexique de mots en espagnol. La diversité des sujets est, selon moi, l’attrait principal de ce livre. On s’éloigne des clichés pour découvrir des anecdotes cocasses et des faits divers insolites. Divertissement garanti pour petits et grands.

À travers la fête
Pour les jeunes de 8 ans et plus, nous avons le cœur à la fête grâce à la bande dessinée Fantômes de Raina Telgemeier (Scholastic). Ce livre nous présente le Dìa de los Muertos, célébration typiquement mexicaine qui est aussi fêtée dans le sud-ouest des États-Unis. Cette tradition se célèbre le premier du mois de novembre et a pour but de fêter la mort de nos proches. Elle se distingue par son côté festif où les décorations colorées, le buffet, la musique et les costumes sont à l’honneur. Dans ce livre, on fait la rencontre de Catrina et sa famille qui emménagent sur la côte sud de la Californie. Sa jeune sœur, Maya, est atteinte de la fibrose kystique et a besoin de l’air salin pour se sentir mieux. En explorant leur nouvel environnement, les deux sœurs feront la rencontre d’un voisin qui leur racontera plein d’histoires sur des fantômes qui hantent la ville. Avec l’approche de la fête des Morts, elles auront plusieurs preuves de leurs existences. Il s’agit d’un très beau récit pour aiguiser la curiosité des lecteurs sur cette belle coutume mexicaine où les morts sont mis de l’avant pour mieux célébrer la vie.

Le Mexique est un pays très riche en culture et nous avons la chance que ses richesses se traduisent dans la littérature jeunesse. En espérant que ces suggestions sauront éveiller les esprits des enfants et qu’ils vous donneront le goût de voyager!

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Littérature jeunesse
  4. La richesse du Mexique à la portée des enfants