Articles

Littérature jeunesse

Le libraire - Numéro 79
Des univers à explorer

Des univers à explorer

Par Josée-Anne Paradis, Les libraires, publié le 09/12/2013

Colorée, touchante, métaphorique, humoristique et tendre : la littérature jeunesse nous offre toutes les raisons de nous arrêter quelques instants, le temps d’un conte qui nous rappellera combien rêver est important.

L’année Simon Boulerice
Boulerice, c’est un hyperactif, un hyper-émotif, un hypertalentueux. En 2013, c’est quatre ouvrages destinés à la jeunesse qu’il nous a donnés. Entre son sensible Jeanne Moreau a le sourire à l’envers (Leméac) traitant d’anorexie au masculin et son très original Les monstres en dessous (Québec Amérique) relatant l’histoire d’un garçon faisant, malgré lui, encore pipi au lit, il a eu le temps de pondre un album admirablement dessiné par Gérard Dubois (Un verger dans le ventre, La courte échelle) ainsi que le premier tome de la série « M’as-tu vu? » (Les Malins), où un show de téléréalité arrive dans une école secondaire. Quatre réussites, qui prouvent que le jeune dramaturge a une imagination sans bornes.

Soucis d’ados
Une profonde histoire d’amour et d’amitié, le temps d’un été, entre une ado de 18 ans et un homme de 30 ans, et le dur choc, à la rentrée au cégep, lorsque la jeune femme apprend que l’apollon est son prof : voilà les prémices audacieuses de La pomme de Justine (Québec Amérique), roman touchant qui renvoie aux calendes grecques les préjugés, par Valérie Harvey. Autre sujet grave abordé cette année : l’intimidation. Finaliste au Prix des libraires du Québec, Le cri (Martine Latulippe, Québec Amérique) nous plonge dans le regard non pas de l’intimidée, mais de la spectatrice qui ne sait comment réagir. Un roman d’un réalisme troublant. Du côté des albums illustrés, L’Abominable (La courte échelle), de Danielle Chaperon et Iris, aborde avec doigté la question de la jalousie au sein d’un trio d’amis.

Oh, liberté!
Désir puissant chez les jeunes, le besoin de liberté est au centre de plusieurs livres cette année. Dans Les voleurs de mémoire (La courte échelle), André Marois propose une dystopie se déroulant en 2039, où canicule, maladie qui efface la mémoire et destin d’une jeune promise s’entremêleront. Avec 15 ans ferme (Hurtubise), Laurent Chabin parle de liberté par le biais de l’esclavage contemporain, avec des personnages de riche avocat et d’immigrant roumain. Le prix de la liberté et la force de l’amitié sont pour leur part les thématiques du récipiendaire du prix du GG 2013, À l’ombre de la grande maison (Geneviève Mativat, éditions Pierre Tisseyre), alors qu’une guerre fratricide fait rage et ébranle la vie du personnage principal.

Des histoires pour rigoler
« Je ferais un échange entre un pays qui n’a pas de nourriture et un autre qui en a », « Je changerais les pays de place pour ne plus qu’il y ait des personnes qui fassent la guerre » : voilà deux des cent idées qui parsèment Cent enfants imaginent comment changer le monde (La Bagnole), un livre parfois rigolo, parfois troublant de sens! Pour ceux et celles qui ont l’oreille musicale, Mademoiselle Myrtille (Dominique et compagnie), écrit, chanté et conté par la soprano Natalie Choquette, fera éclater de rire parents et enfants avec cette histoire de recherche de prétendant en Nouvelle-France. Et, si on parle d’humour, on parle assurément de FouLire et de ses auteurs, tels Alain M. Bergeron, qui lance Le médecin des dragons dans lequel Briquet, un dragon se prenant pour un chien, tombe malade; et François Gravel avec sa série « Zak et Zoé », mettant en scène deux attachants zigotos qui voyagent dans le temps et l’espace grâce à une télécommande. Pour les jeunes lecteurs débutants, ce sont les livres tout désignés!

Apaiser le coeur et l’esprit
Parce qu’elle bricole encore à son âge, Manon Gauthier illustre avec soin et talent Mon parc (Isatis), écrit par Andrée-Anne Gratton. On adore ce petit album bien charmant, véritable ode poétique à l’appel de la nature, qui rappelle également Praline et Papi. Un safari dans la cour, de Penelope Harper (Dominique et compagnie), où le duo découvre les merveilles qui se cachent à deux pas de chez eux! Autre ode, cette fois à la famille, aux hasards qui font de la vie ce qu’elle est, Quelle sacrée chance! (Les 400 coups) prouve que le duo Sandrine Beau (textes) et Marion Arbona (illustrations) fait des ravages! Et, pour les plus vieux, Une fille, un gars et un chat de Carole Moore chez Soulières éditeur promet une avalanche de tendresse qui unira un chat de refuge et une jeune adolescente.


Le roman qui donne courage aux nerds
Les maux d'Ambroise Bukowski
Susin Nielsen (La courte échelle)
Aux prises avec une mère surprotectrice qui lui fait l’école à la maison, Ambroise se nouera d’amitié avec un ex-taulard de 25 ans. Deux êtres aux antipodes, qui seront réunis grâce au scrabble – et à une jolie fille! Un roman aussi tendre qu’hilarant! Dès 11 ans

L’auteur qui joue le mieux avec les mots
Max Férandon pour La corde à linge (La Bagnole)
Imaginez qu’Internet ne se soit pas rendu dans la campagne où deux jeunes doivent passer leur été. Que feront-ils? Le faire passer par les cordes à linge, pardi! Un roman où l’écriture est aussi fleurie que les décors somptueusement décrits! Dès 12 ans

Quand la musique est aussi belle que la couverture
Tsuki, princesse de la lune
Suzanne De Serres et Virginie Rapiat (Planète rebelle)
Des instruments originaux et exotiques dont les sonorités sont encore inconnues: voilà le complément de voyage auquel nous convie l’auteure dans cette histoire d’une petite flûtiste trouvée dans un bambou et à qui ses soupirants doivent rapporter un trésor rare. Avec CD. Dès 4 ans

Elle confirme que ses illustrations marqueront la littérature jeunesse
Marianne Dubuc pour Le gâteau (La courte échelle)
et Le lion et l’oiseau (La Pastèque)
Elle dessine aux crayons de bois, à l’aquarelle et à l’encre, laissant une ambiance juvénile, une touche naïve dans ses illustrations. Qu’elle parle d’une recette de gâteau farfelue ou de liberté, par le biais d’un félin qui trouve un volatile blessé, on adore son franc crayonné! Dès 4 ans

Le plus philosophique des livres pour petits
Je suis riche!
Angèle Delaunois et Philippe Béha (Isatis)
Dans un texte poétique, pertinent et profond, l’auteure prouve qu’être riche, c’est avoir quelqu’un pour nous rassurer, c’est avoir un rempart d’amour autour de soi et le loisir de rêver. Un livre précieux, aux illustrations riches en couleurs et en émotions! Dès 3 ans

L'éditeur aux personnages les plus loufoques 
Michel Quintin
Deux nouveaux tomes (11e et 12e) des Dragouilles, ces hybrides entre patates et dragons loufoques, un 5e et un 6e pour Billy Stuart, le mignon raton-laveur en kilt et un tout premier pour Guiby, un bébé téméraire aux allures de skater qui affronte les ténèbres. Vous voulez de l’originalité? En v’là! Dès 8 ans

Les plus chouettes personnages historiques
Les Papinachois (Dominique et compagnie)
Papinachois veut dire « ceux qui aiment rire et qui sont accueillants ». Comment ne pas écouter, donc, les contes ancestraux des aînés qui répondent aux questions des petits? Une série de textes simples et brillants, soutenus par de belles valeurs et qui nous ouvrent sur le monde. Dès 6 ans

Le « movember » des jeunes
La moustache du grand-oncle Eustache
Pierrette Dubé et AnneMarie Bourgeois (Imagine)
Grand magicien, le grand-oncle Eustache avait comme célèbre tour de se faire disparaître. Mais un jour, seule sa moustache reste sur le plancher… Est-ce la fin de sa carrière? Dès 4 ans


En 2013, vos libraires ont craqué pour...
La première minute de Mathieu
Gilles Tibo (Soulières éditeur)
Gilles Tibo nous percute l’âme avec son écriture sensible, précise, authentique. Il prête sa plume à tous ces enfants souffrant de carence affective, leur donne une voix forte, sans compromis. Dès 8 ans
Joelle Hodiesne Monet (Montréal)

Miaou
Mathilde Hatier et Maël Guesdon (Hurtubise)
Les jolies rimes de Mathilde Hatier sont merveilleusement accompagnées des illustrations de Maël Guesdon, qui nous fait sentir, à travers son trait de crayon et ses couleurs flamboyantes, la maladresse, la fureur et le charme de Minou. Dès 2 ans
Charlotte Bouchard Les Bouquinistes (Chicoutimi)

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Littérature jeunesse
  4. Des univers à explorer