Articles

Littérature jeunesse

Les libraires - Numéro 106
Communication-Jeunesse : Le partage d’une passion

Communication-Jeunesse : Le partage d’une passion

Par Alexandra Mignault, Les libraires, publié le 09/04/2018

Communication-Jeunesse, c’est un vaste réseau qui propage le plaisir de lire avec dynamisme et passion. C’est aussi une référence en littérature jeunesse. Depuis 1971, cet organisme culturel à but non lucratif se donne le mandat de promouvoir et de défendre la littérature jeunesse québécoise et canadienne-française ainsi que de stimuler la lecture auprès des jeunes de 0 à 17 ans.

En plus d’organiser de nombreuses activités littéraires pour inciter les jeunes à lire, telles que des expositions, des lectures publiques, des tournées d’auteurs, des clubs de lecture (il en existe plus de 300), Communication-Jeunesse offre des outils de référence, du matériel promotionnel, un site Web (qui sera d’ailleurs revampé à l’automne 2018, proposant un riche contenu littéraire) et des formations, comme celle qui s’intitule « Brancher les 12-15 ans sur la lecture » pour intéresser le lectorat adolescent. L’organisme propose également son projet phare : la réalisation des sélections de livres pour les jeunes par catégorie d’âges (0-4 ans, 5-8 ans, 9-11 ans et 12-17 ans). Depuis 2018, cette sélection annuelle est devenue semestrielle, avec un dévoilement en avril et en novembre, à l’occasion des salons du livre de Québec et de Montréal. De nombreux professionnels du livre, dont des libraires et des bibliothécaires, des enseignants, des vulgarisateurs scientifiques et des éducateurs forment des comités de lecture pour choisir les meilleurs ouvrages de la production littéraire annuelle en jeunesse. À titre d’exemple, pour la sélection 2017-2018, 671 ouvrages publiés entre le 1er avril 2016 et le 31 mars 2017 avaient été soumis. De ce nombre, 325 titres ont été retenus pour leur richesse littéraire et visuelle, l’originalité de leur propos, la pertinence des thèmes abordés selon l’âge des lecteurs et l’exactitude des renseignements en ce qui concerne les ouvrages documentaires. Les sélections représentent une belle vitrine pour la littérature jeunesse, bénéficient d’une large diffusion, dont une publication papier (Guide des livres d’ici pour les jeunes), et s’avèrent une source de référence importante pour les parents, les enseignants, les libraires et les bibliothécaires.

Communication-Jeunesse s’occupe aussi de la médiation de la lecture auprès des adolescents, notamment par le biais du Réseau CJ qui s’adresse aux 12 à 17 ans. Ce réseau consiste en une plateforme d’animation du livre pour favoriser la lecture chez les adolescents. Des groupes dans une école ou une bibliothèque peuvent s’inscrire à ce réseau qui offre une programmation d’activités pour favoriser la rencontre entre les jeunes et les livres. Comme le révèle Anne-Marie Fortin, responsable des communications de Communication-Jeunesse, « il ne s’agit pas d’une formule classique de club de lecture, mais bien d’une approche non conventionnelle qui vise à développer ou à maintenir le plaisir de lire et, ainsi, à parfaire leur culture littéraire de façon ludique et collective. […] Dans notre approche, nous valorisons les jeunes en tant que passeurs littéraires les uns envers les autres. Quoi de plus motivant pour un adolescent que d’être alimenté par ses pairs? »

Justement, comment faire pour favoriser la lecture chez les ados? Selon Anne-Marie Fortin, pour l’organisme, « la clé réside dans la médiation de la lecture et le rôle des médiateurs. En termes simples : il appartient aux adultes de faire le pont entre les jeunes et les livres. Plusieurs pistes s’offrent alors à nous : présenter aux jeunes des modèles de lecteurs, qu’il s’agisse d’adultes passionnés ou d’ados convaincus, valoriser l’image du lecteur et de la lecture et proposer des ouvrages adaptés à leurs intérêts sont quelques-unes de ces pistes. Mais, surtout, il faut aller chercher les adolescents où ils sont, et tenter de parler leur langue! Ils aiment Instagram? Proposons-leur des livres en utilisant des mots-clés pour capter leur attention et leur intérêt. Ils aiment les jeux vidéo? Proposons-leur des livres où l’action fourmille et où ils auront l’impression d’être immergés. Ils aiment refaire le monde? Proposons-leur des ouvrages qui abordent des sujets tabous ou délicats et encourageons-les à en discuter. » Elle ajoute qu’il est primordial que les adolescents se trouvent au cœur de la médiation et qu’ils aient une voix pour s’exprimer.

Communication-Jeunesse est sans aucun doute un organisme indispensable pour le rayonnement de la littérature jeunesse d’ici.

 
Pour en connaître davantage :
communication-jeunesse.qc.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Littérature jeunesse
  4. Communication-Jeunesse : Le partage d’une passion