Articles

Littérature jeunesse

Les libraires - Numéro 110
Afrique : La nouvelle destination de la littérature jeunesse

Afrique : La nouvelle destination de la littérature jeunesse

Par Émilie Bolduc, Le Fureteur, publié le 10/12/2018

La littérature a toujours permis à l’être humain de s’échapper de son quotidien et de pouvoir vivre diverses aventures. Grâce à elle, nous pouvons combattre des dragons, piloter des vaisseaux spatiaux et tomber continuellement amoureux. Mais les livres nous permettent aussi de voyager et de découvrir de nouvelles cultures. Cette fois, transportons-nous sur le merveilleux continent de l’Afrique avec des œuvres de la littérature jeunesse. Bien qu’il ne s’agisse pas uniquement d’ouvrages provenant d’auteurs africains, il n’en reste pas moins que ces livres inviteront les enfants à découvrir les traditions africaines et l’histoire de ce continent.

Nord
Le nord de l’Afrique est composé de plusieurs pays tout aussi riches par leurs vécus que par leurs coutumes. Pour cette région, je me concentre particulièrement sur le littoral de l’Atlantique et de la Méditerranée. Avec l’album Berceuses et comptines berbères de Nathalie Soussana, Jean-Christophe Hoarau et Virginie Bergeret (Didier Jeunesse), nous couvrons une facette importante de la culture de cette région : la musique. Pour plusieurs peuples, cet art est un moyen pour transmettre des traditions, des légendes, mais surtout pour raconter des histoires. Dans ce livre, qui est accompagné d’un disque compact, nous découvrons vingt-sept chansons provenant du Maroc et de l’Algérie. On commence notre lecture avec un bref documentaire sur les origines du peuple berbère ainsi qu’un tableau de l’alphabet du dialecte amazigh. Ce qui est très intéressant, c’est que les concepteurs de cet ouvrage nous offrent, à chaque page, les paroles originales ainsi qu’une traduction en français de chaque phrase. Cela permet donc aux lecteurs de bien assimiler le sens des chansons. Lorsque nous ouvrons ce livre, nous sommes visuellement happés par toutes ces couleurs vives et chaudes qui composent les dessins de Virginie Bergeret. L’illustratrice a su bien exploiter la chromatique qui rappelle les tissus traditionnels de ces pays. Un superbe ouvrage pour s’initier à une culture aussi fascinante ou pour parfaire nos connaissances.

Ouest
Après avoir visité les merveilles du Maghreb, nous nous dirigeons maintenant à l’ouest du continent avec un roman de la Québécoise Caroline Auger. Elle nous avait déjà offert Les hyènes rôdent toujours qui se déroulait au Rwanda, mais cette fois-ci elle se concentre sur la capitale du Togo. Dans Les sacrifiées de Lomé (Bayard Canada), l’auteure nous offre un roman policier où le suspense tiendra plus d’un lecteur en haleine. Effectivement, le rythme de lecture est bien soutenu dans l’alternance des chapitres, qui passent du déroulement d’une enquête à la découverte de la ville togolaise. Plus précisément, il s’agit de l’histoire de Mila, étudiante québécoise, qui part faire un stage en Afrique. Lors de son arrivée, elle apprendra qu’une série de meurtres impliquant des jeunes femmes a eu lieu et que l’assassin court toujours. Mais cette inquiétante ambiance n’empêchera pas la jeune fille de se lier d’amitié avec Ekoue, étudiant à l’Université de Lomé, et de partir à la découverte des coutumes de ce beau pays. Grâce à son expérience sur ces terres africaines, Caroline Auger nous immerge dans cette capitale en nous faisant visiter les marchés locaux, avec leurs couleurs et leurs odeurs, et en nous transportant même dans les petits villages environnants où les rites vaudous sont encore présents. Simplement vous avertir que l’auteure a utilisé une ruse pour bien vous accrocher chaque fois que vous commencerez un nouveau chapitre! À vous de la découvrir!

Central
Au cœur du continent africain cohabitent plusieurs nations, dont celle de la République démocratique du Congo. Originaire de ce pays, le prolifique écrivain Alain Mabanckou nous a raconté de nombreuses histoires se déroulant sur sa terre natale. La grande majorité de ses romans se passent dans la ville de Pointe-Noire et découlent de sa jeunesse. Dans sa deuxième œuvre jeunesse, Ma Sœur-Étoile (Seuil), il ne déroge pas de ses habitudes. Cette fois-ci, nous retrouvons le jeune Mabanckou, à peine âgé de 10 ans, mais dont l’imagination déborde déjà d’histoires. L’auteur partage avec nous une parcelle intime de son enfance : la correspondance avec sa défunte sœur, matérialisée dans une étoile. Chaque soir, le petit garçon raconte à sa sœur son quotidien, ses inquiétudes et ses rêves. Cette interaction nous montre la réalité de ce pays et nous fait voir à quel point celle-ci diffère de nos tracas occidentaux. Aussi, nous sommes fortement captivés par la beauté des illustrations, la véracité du dessin et surtout, l’éclat des couleurs qui caractérise bien l’Afrique. Belle introduction pour nos enfants à l’œuvre magistrale d’Alain Mabanckou.

Est
Notre périple sur le continent africain se poursuit maintenant vers l’est, au Kenya. Dans le roman Le trésor d’Azaan (Éditions Pierre Tisseyre), l’auteure Sylviane Thibault tente de nous conscientiser à l’importance de protéger notre environnement. Plus spécifiquement, elle nous raconte l’histoire d’Azaan, un éléphanteau, et des ravages que le braconnage lui a causés. Ce livre me fait penser à ces contes africains qui se terminent toujours par une morale. Effectivement, il s’agit d’un fabuleux récit où ce jeune éléphant, accompagné de sa grand-mère et de leur troupeau, part à la recherche de ce fameux trésor. Tout au long de cette aventure, l’écrivaine nous informe sur les rites et les habitudes de ces fabuleux pachydermes. Puis, à la fin de cet ouvrage, on y retrouve un supplément documentaire qui nous permet d’en connaître davantage sur les enjeux de cette espèce en danger. Un roman fortement conseillé pour éveiller nos jeunes à cette réalité.

Sud
Cette belle aventure prendra fin avec l’une des personnalités les plus influentes de ce continent : Nelson Mandela. Plusieurs ouvrages ont déjà été conçus sur les exploits de ce grand homme, mais cette fois-ci, le contenu sera un peu plus différent. Il s’agit d’une conversation que Zindzi, fille de Mandela, a entretenue avec ses deux petits-enfants. Dans l’album Grand-père Mandela (Rue du monde), les événements qui se sont déroulés lors de ce combat pour la liberté nous sont racontés dans une perspective plus intime et sensible. Bien sûr, la plupart d’entre nous connaissent déjà les grandes lignes de cette histoire, mais ici, elle est adaptée pour que les plus jeunes sachent qui était réellement Nelson Mandela. Puisque cette biographie est présentée sous forme d’album, avec des images simples et évocatrices, elle saura plaire aux jeunes lecteurs. Finalement, il n’est jamais trop tôt pour faire découvrir cette source d’inspiration à nos enfants.

L’Afrique demeure, selon moi, une source intarissable de sujets pour inspirer nos futures générations, mais aussi pour les sensibiliser à une réalité qui leur est, bien souvent, inconnue.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Littérature jeunesse
  4. Afrique : La nouvelle destination de la littérature jeunesse