Articles

Littérature étrangère

exclusif au web
AMÉRIQUE - Carnet de nos incontournables de la littérature étrangère

AMÉRIQUE - Carnet de nos incontournables de la littérature étrangère

Par Les libraires, publié le 04/04/2018

Voyagez en lecture aux confins du globe en téléchargeant gratuitement le PDF, ou encore mieux, rendez vous dans certaines librairies indépendantes près de chez vous pour vous procurer la version papier.

S’il est une seule constante dans la littérature d’un continent aussi vertigineusement grand et multiple que l’Amérique, c’est bien l’idée d’émancipation. Avec l’Europe et ses navires, c’est le concept même de littérature qui accoste sur les rivages d’un continent déjà largement habité par d’innombrables peuples autochtones. Les premières œuvres à voir le jour au sein du Nouveau Monde sont donc largement le fait de colonisateurs et ne se distinguent que difficilement de celles des gens de lettres métropolitains. Il faudra ainsi attendre la fin du XVIIIe siècle avant que la singularité ne se révèle, stimulée par un rapport nouveau au territoire et par les relations troubles qui se nouent entre Européens exilés et Autochtones. Une nouvelle identité se forge, au confluent de deux mondes, bientôt mûre pour prendre les armes et acquérir son indépendance. Des plumes demeurant encore largement lues aujourd’hui font alors leur apparition. Depuis ce que l’on appellera bientôt les États-Unis, Washington Irving décrit le Nouveau Monde à travers ses contes et Edgar Allan Poe le magnifie par le fantastique. Des chefs-d’œuvre intemporels voient le jour : l’immense Moby Dick de Melville, le méditatif Walden ou La vie dans les bois de Thoreau ou le facétieux Les aventures de Tom Sawyer de Twain.

Le XXe siècle, après les accomplissements du précédent, s’apparente à l’âge adulte des lettres américaines. La Génération perdue éclaire l’entre-deux-guerres (Stein, Hemingway, Fitzgerald, Steinbeck, Dos Passos, Faulkner), la Beat Generation transgresse (Burroughs, Kerouac, Kesey, Ginsberg), les postmodernes éclatent les possibles (Pynchon, DeLillo). Au Sud, le réalisme magique revitalise la littérature mondiale (Borges, García Márquez, Cortázar), poètes et romanciers s’engagent dans des luttes politiques (Neruda, Amado, Mutis). Affranchie des mouvements littéraires, plus inclusive et éclatée que jamais, la littérature des Amériques amorce le XXIe siècle avec une vivacité hors du commun.

Thomas Dupont-Buist de la librairie Gallimard (Montréal)

 

 

Voir toute la sélection américaine

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Littérature étrangère
  4. AMÉRIQUE - Carnet de nos incontournables de la littérature étrangère