Articles

Les trois livres qui ont marqué…

Les libraires - Numéro 112
Les trois livres qui ont marqué… Rose-Aimée Automne T. Morin

Les trois livres qui ont marqué… Rose-Aimée Automne T. Morin

Publié le 08/04/2019

Animatrice et chroniqueuse pour diverses émissions télévisées, pour la radio et pour le Web, Rose-Aimée Automne T. Morin a été rédactrice en chef du magazine Urbania de 2015 à 2018. Elle publie en 2019 son premier livre, Ton absence m’appartient (Stanké), dans lequel elle entreprend une quête sur son identité. Dans ce récit intimiste, l’auteure revisite son enfance et l’héritage laissé par son père, décédé lorsqu’elle avait 16 ans. Celle qu’elle est devenue, celle que son père voulait qu’elle soit, la femme forte, confiante et affirmée, vivant dans l’urgence, est-elle le fruit de cette existence marquée par le deuil? Aurait-elle la même personnalité autrement? C’est de ces questionnements que découle cet essai sensible, qui donne également la parole à six personnes qui se confient sur leur propre deuil. 

La renarde et le mal peigné / Pauline Julien et Gérald Godin (Leméac)
La correspondance de Pauline Julien et Gérald Godin est faite de tendresse, de rage, d’idéaux à atteindre et de rêves à briser. C’est une magnifique incursion au cœur d’un couple complexe et d’une époque bouillonnante. (Accessoirement, c’est aussi le livre que j’offre aux hommes que j’aime, un test à passer.)

 

Les enfants Tanner / Robert Walser (Folio)
C’est un prof de cégep qui m’a recommandé ce roman méconnu. Merci pour ça, d’ailleurs. Les réflexions de Simon (personnage aussi marginal que rêveur) m’ont offert un point de vue nouveau sur la liberté. Et si elle passait par l’autodéfinition de notre identité? C’était le début d’une longue réflexion sur mon essence et ce que je voulais en faire.

 

Journal / Marie Uguay (Boréal)
Dans son journal, la poète Marie Uguay consigne ce qu’elle pense de plus beau comme ce qu’elle ressent de plus laid. Des phrases sous forme de coups de poing qui rentrent direct au poste, ou encore de miroirs qui nous renvoient nos propres paradoxes. Journal, c’est le recueil qui a crié à la jeune femme que j’étais : ce que tu es est légitime.

 
Photo : © Julien Faugère
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Les trois livres qui ont marqué…
  4. Les trois livres qui ont marqué… Rose-Aimée Automne T. Morin