Articles

Les trois livres qui ont marqué…

Les libraires - Numéro 99
Les trois livres qui ont marqué… Nicolas Duvernois

Les trois livres qui ont marqué… Nicolas Duvernois

Publié le 06/02/2017

Il a publié en 2015 Entrepreneur à l’état pur, l’histoire – osons le mot – extraordinaire derrière la création de la vodka la plus médaillée au monde. Il y pose également un regard constructif, sinon critique, sur le milieu des affaires, proposant des avenues à prendre pour améliorer l’entrepreneuriat au Québec. Nicolas Duvernois, fondateur de PUR Vodka mais aussi de Romeo’s gin, possède un bac en science politique, a longtemps été préposé à l’entretien à l’hôpital Sainte-Justine, donne des conférences à l’international et plonge, de temps en temps, le nez dans un livre. Voici les trois ouvrages qui ont marqué cet entrepreneur de mérite. 


Le Prince

Nicolas Machiavel (Folio)
Un classique. Un livre que j’ai découvert lors de mes études en science politique à l’Université de Montréal, mais qui pourrait tout aussi être une lecture obligatoire pour tout aspirant entrepreneur. On y découvre la stratégie, la prise de pouvoir, la conquête et tout ce dont un prince aura besoin. Je compare très souvent la politique au monde des affaires et ce livre englobe selon moi très bien certains aspects qui rejoignent ces deux univers. Un livre que j’ai tellement aimé qu’une citation s’y retrouve sur mes bouteilles de PUR vodka. Une citation qui reflète exactement le chemin sinueux de la majorité des entrepreneurs. « Il n’y a point d’entreprise plus difficile, plus douteuse ni plus dangereuse que celle de vouloir introduire de nouveaux standards. »

Fanfan
Alexandre Jardin (Folio)
Un des premiers romans qui m’a marqué et le seul livre que j’ai lu plus d’une fois. J’ai lu ce livre par hasard pour la première fois vers 14 ou 15 ans. J’y ai découvert une multitude de sentiments dont j’ignorais l’existence. Un roman romantique, une histoire d’amour complexe, une réflexion sur les relations amoureuses et même humaines, un livre qui m’a bouleversé et intrigué.

Astérix
René Goscinny et Albert Uderzo (Hachette)
Une bande dessinée qui a marqué mon enfance. Un personnage, Astérix, qui reflète à la perfection à mes yeux la France. Un petit pays géographiquement parlant, un immense pays en joie de vivre, en volonté et en histoire. Un personnage attachant, un acolyte hilarant et des histoires rocambolesques. N’arrêtant devant rien, Astérix me faisait rêver avec sa force incroyable. Peut-être que ce fameux petit village gaulois, seul et entouré, me faisait aussi penser au Québec en quelque sorte. Une rare bande dessinée que j’aime encore lire.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Les trois livres qui ont marqué…
  4. Les trois livres qui ont marqué… Nicolas Duvernois