Articles

Bande dessinée

Le libraire - Numéro 84
Rentrée 2014 : Bande dessinée

Rentrée 2014 : Bande dessinée

Par Cynthia Brisson, Les libraires, publié le 29/08/2014

Chaque automne, ils sont plusieurs auteurs à jouer du coude pour se tailler une place en librairie, pour se frayer un chemin jusqu’à vous, lecteurs. Cette année, nous vous proposons un tour d’horizon, toutefois loin d’être exhaustif, des têtes d’affiche de la rentrée 2014. Ainsi, sortez votre panier et cueillez dans ce champ de nouveautés vos prochains coups de cœur!

À LIRE SUR-LE-CHAMP:

Djief
Broadway. Une rue en Amérique (T. 1) (Quadrants)
Le bédéiste québécois Jean-François Bergeron, de son vrai nom, signe en solo une époustouflante incursion dans le New York des années folles, alors que tout le monde joue du coude pour se frayer un chemin jusqu’à la gloire. Le dessinateur du « Crépuscule des Dieux » se surpasse graphiquement pour nous offrir des décors chaleureux et enveloppants, aux détails manifestes, qui invitent dès la première page à vivre le rêve américain dans toute sa splendeur. Un univers qui n’est pas sans rappeler celui de Gatsby le magnifique, dont l’adaptation en bande dessinée par Melchior-Durand et Bachelier (Gallimard) traçait également les contours de cette vie de démesure, pourtant si proche de la plus grande crise économique de l’histoire.

Olivier Carpentier et Gautier Langevin
Far Out (Studio Lounak)
Les deux fondateurs du collectif « Front froid » travaillent depuis quelques années déjà sur ce projet dévoilé au compte-gouttes sous forme de webcomic. Le fruit de leurs efforts hebdomadaires trouve enfin le chemin des librairies et c’est une heureuse nouvelle, car Far Out est non seulement une petite perle graphique; c’est aussi une des rares bandes dessinées de science-fiction faites au Québec. Carpentier et Langevin ont en effet créé un univers dense et captivant où western et robots cohabitent avec brio. C’est du travail de professionnels, rempli d’humour, qui vous fera passer un très agréable moment, un peu à la manière de Texas Cowboys de Lewis Trondheim et Matthieu Bonhomme, publié chez Dupuis en 2012… avec une touche futuriste et un dessin à couper le souffle en plus!

 

BONHEURS DE SAISON:

Le pouvoir de l’amour
Iris et Yves Pelletier (La Pastèque)
Marre des récits d’amour à l’eau de rose? Par ici les histoires de désillusions, de cœurs éconduits et de déceptions intergalactiques. Une BD irrévérencieuse et, avouons-le, un brin satirique, qui vous arrachera plusieurs éclats de rire. Le duo formé par Iris et Yves Pelletier fonctionne à merveille!

La guerre des arts
Francis Desharnais (Pow Pow)
Des extra-terrestres viennent sur terre pour enlever tous les artistes. Rien de grave, pensent les habitants restants… jusqu’au jour où ils se lassent de leur vieille musique et de leurs armoires en mélamine. Les ravisseurs, eux, ont compris le pouvoir des arts et entendent bien s’en servir. Un dessin minimaliste, mais un scénario à se rouler par terre!

La grande noirceur
Philippe Girard (Mécanique générale)
Soumis au joug du clergé, le Québec que connaît Rita Donnati, immigrante italienne, est bien sombre et étouffant. Faisant fi des bonnes mœurs de l’époque, elle commence à lire Baudelaire et d’autres « indésirables » auteurs étrangers. Une tranche de notre histoire comme nous l’aimons, façon Philippe Girard.

Vous êtes tous jaloux de mon jetpack
Tom Gauld (Alto)
L’humour à la fois minimaliste et réfléchi de l’Écossais Tom Gauld a conquis un large public anglophone et c’est avec délice qu’on découvre en français cette sélection de ses meilleures histoires publiées dans The Guardian. Intelligent, efficace, savoureux.

Sale canal
Patrick Senécal et Tristan Demers (VLB éditeur)
L’écrivain d’horreur et le créateur des « Gargouille » : voilà une collaboration pour le moins surprenante! Pourtant, animés par leur fascination mutuelle pour la célèbre « Rubrique-à-brac » de Gotlib, les deux hommes se lancent ensemble dans la caricature mordante du monde de la télévision.

 

Le grand pouvoir de la BD
La bande dessinée a un étonnant pouvoir de vulgarisation et les éditions Septentrion ont vu juste en mettant en images un recueil de récits basés sur la vie de personnages historiques plus ou moins connus. Légendes d’un peuple, de Gilles Laporte et Vincent Partel, s’inspire des livres-disques d’Alexandre Belliard et mérite assurément une place de choix dans les écoles et les bibliothèques. Chez Dominique et compagnie, on tente un pari similaire, mais cette fois avec un événement marquant de l’aéronautique. Ainsi, dans Le vol TS-236, les jeunes lecteurs pourront découvrir le commandant Piché et son atterrissage miraculeux qui lui a valu les honneurs en 2001. Le texte est de Robert Piché lui-même, ainsi que de l’auteure jeunesse Sylvie Roberge. Les dessins, quant à eux, sont l’œuvre de Richard Vallerand.

 De l’autre côté de l’océan
Nos cousins européens nous réservent plusieurs nouveautés dignes de mention et il faudra garder l’œil ouvert. À surveiller, entre autres, Le gouverneur. Mort au Tsar (T. 1) chez Dargaud, par le duo Nury et Robin qui nous avait servi l’excellent « La mort de Staline »; « Le château des étoiles » par Alex Alice, l’auteur de la sublime série « Siegfried », aux éditions Rue de Sèvres; et Les royaumes du Nord (T. 1), l’adaptation des romans de Philip Pullman par Melchior-Durand et Oubrerie (l’illustrateur des « Aya de Yopougon »), chez Gallimard.

Quelques suites attendues
C’est également avec impatience que nous guettons la sortie imminente du septième tome de « Red Ketchup », aux éditions La Pastèque. Pareillement pour le second volet du surprenant « L’abominable Charles Christopher », de Karl Kerschl, par Studio Lounak, et du captivant « Paci » de Vincent Perriot, chez Dargaud.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Bande dessinée
  4. Rentrée 2014 : Bande dessinée