Articles

Bande dessinée

exclusif au web
Dans le viseur du thriller

Dans le viseur du thriller

Par Éric Bouchard, Monet, publié le 11/12/2007
Ces derniers mois nous auront gâtés : une tripotée de polars et de thrillers bien sentis, notamment du côté de la BD américaine, aura glacé les sangs et coupé le souffle des amateurs de sensations fortes. Sous la mer, au cours de tremblements de terre, dans le froid, sur les traces des maîtres du genre ou lors de bons vieux braquages, les palpitations s’intensifient alors que les yeux dévorent les images.
Au nom de la loi
Des comics aux couvertures bien criminelles. Des types aux aguets, cramponnés à leurs fusils — de proportions plus ou moins démesurées. Des histoires qui ne laissent présager qu’échanges de rafales et pétarades à profusion. Et pourtant… derrière ces présentations racoleuses savent se dissimulent des polars aux dialogues explosifs et à la psychologie bien sentie.

Dans «Criminal», une équipe improbable formée d’un voleur congénital, d’une droguée repentie, d’un ex-détenu épileptique et de flics ripoux tente de dérober un magot à la police. Évidemment, quand chacun joue un double jeu, tout foire, mais apparemment les lâches s’en tirent toujours… Ce scénario étonnant au personnage principal rusé à souhait a valu à Ed Brubaker les Eisner Awards 2007 du meilleur scénariste et de la meilleure nouvelle série. Et le réalisme à haut contraste de Sean Philips n’est pas en reste!

Sam la brute et Twitch la tête, les deux agents de la section des homicides du NYPD issus de l’univers du Spawn de Todd McFarlane, ont dorénavant leur propre série, «Les Enquêtes de Sam & Twitch». Ces Laurel et Hardy hard-boiled sont confrontés au sordide de l’Amérique ordinaire, du candidat au Sénat qu’on fait chanter sous la menace de dévoiler ses penchants homosexuels, à la nouvelle enfant chérie des médias, assassinée par un pédophile… Des sujets pas forcément originaux pourtant traités avec brio, dans des noirs et blancs sombres et abrasifs en diable!

Will Argunas possède quant à lui une énergique ligne griffée qui dessert fort bien l’âpreté de «Missing», un road-comic infernal dans l’Amérique profonde, l’histoire à rebours d’un policier de comté qui pète les plombs, persuadé d’avoir retrouvé au moment d’un simple contrôle routier le malade qui a kidnappé sa fille de huit ans plusieurs années auparavant. Ivre de la douleur d’une blessure jamais cicatrisée, il ira jusqu’au bout du voyage, quitte à tout perdre. Avec l’aspect «sadisme rural» du Fargo des frères Cohen, l’humour troqué pour le choc.

Lois altérées
Faisons fi des certitudes scientifiques! Le fantastique s’insinue dans le thriller et le dynamite! Dans «Carthago», une équipe d’océanographes découvrent un requin géant préhistorique, le Mégalodon, dans une fosse sous-marine autrefois mise à jour par une compagnie de forage pétrolier. Découverte d’abord dissimulée par cette dernière pour préserver ses intérêts corporatifs contre l’avènement au pouvoir des scientifiques à tous crins, mais qui pourrait bien causer de profonds bouleversements écologiques... Bien sûr, l’ombre de Jaws n’est pas loin avec ce méga-prédateur marin qui rôde dans ce récit aux belles alternances rythmiques…

Tout commençait si normalement dans «Dédales»: le responsable du marketing d’un éditeur de BD est en vacances chez une vieille tante à La Baule; l’ennui, quoi! Mais le célèbre Maurice Leblanc, qui a déjà logé dans cette maison, y aurait laissé des effets personnels. La curiosité est piquée, jusqu’à ce que notre homme découvre une malle contenant la confession manuscrite du créateur d’Arsène Lupin, où l’on apprend que sa création littéraire était en fait… son maître-chanteur! On ajoute au tout un mystérieux appareil-photo donnant des clichés de l’avenir et on a une fameuse affaire sur les bras! Godard revient littéralement des limbes dans cette trépidante amorce de polar.

Dans «Talent», un avion explose en vol au-dessus de la mer, non loin de l’aéroport de New York. Même si les chances de retrouver un survivant sont minces, les autorités y repêchent un homme. Celui-ci fait alors une découverte extraordinaire: il est investi de tous les talents des autres passagers morts dans le crash, et doit régler ce qu’ils laissent inachevé. Puis des agents gouvernementaux et des membres d’une organisation secrète seront aux trousses de ce témoin devenu gênant, pour le nec plus ultra du thriller fantastique!

La loi de la jungle
Quand la stricte survie demeure l’ultime motivation d’un homme, jusqu’où peut-il aller? Dans «Survivant», un adolescent réchappe d’un titanesque tremblement de terre survenu alors qu’il se trouvait en expédition spéléologique. Et il semble qu’il ait été le seul à y parvenir à des kilomètres à la ronde. Pratiquement sans aucune ressource, ce Robinson Crusoé devra, comme les premiers hommes, apprendre à se nourrir et à s’abriter au sein d’une nature souvent hostile ou cruelle, et surtout conserver la soif de vivre dans cet univers dévasté. Un classique édifiant au style délicieusement kitsch dont l’auteur, Takao Saito, sera l’invité d’honneur de l’édition 2008 du Festival international d’Angoulême.

On connaît largement Marini pour le Scorpion, mais on gagnera à (re)découvrir son «Gipsy», le plus cow-boy, le plus rock’n’roll, le plus iconoclaste des camionneurs gitans! Sur un brillant scénario du trop rare Smolderen, on verra, dans un avenir pas si lointain et refroidi, que l’interdiction du trafic aérien a fait des routiers les nouveaux maîtres du transport. Une méga-corporation possède la mainmise sur tout ce beau trafic. Tout? Non, un arrogant énergumène évite carrément de faire ses stops pour rafler la mise et survivre tout le long de la nouvelle autoroute circumpolaire. Quoique ses fesses aient souvent une odeur de roussi…

Le grand Chabouté nous subjugue une fois encore dans une sublime adaptation de Construire un feu de l’immortel Jack London, où un prospecteur de la grande époque du Klondike doit se taper avec résignation une marche de nombreuses dizaines de kilomètres dans un froid avoisinant les moins
50 degrés Celsius. Évidemment, être en mesure de construire un feu en tout temps est la condition sine qua non de son arrivée à bon port… La mise en scène d’une intensité remarquable de cette chronique d’une mort annoncée nous fera retenir notre respiration du début à la fin.


Bibliographie :
Criminal: Lâche! (t.1) Ed Brubaker et Sean Philips, Delcourt, coll. Contrebande, 140 p., 26,95$ Les Enquêtes de Sam & Twitch (2 tomes parus), Scott, Lee et Andreyko, Delcourt, coll. Contrebande, 144 p. et 21,95$ ch. Missing, Will Argunas, Casterman, coll. KSTR, 146 p., 19,95$ Carthago: Le lagon de Fortuna (t.1), Henninot et Bec, Les Humanoïdes associés, 56 p., 21,95$ Survivant (6 tomes parus) de Takao Saito, Milan, coll. Kanko, 384 p. et 12,95$ ch.
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Bande dessinée
  4. Dans le viseur du thriller